Alishan et sa forêt géante, un des joyaux verts de Taïwan

Alishan, c’est un coin de paradis qui chatouille les nuages. Situé dans le centre de Taïwan , à l’est de Chiayi county, le parc national d’Alishan est l’une des destinations incontournables de l’île de Formose. Avec ses 14 km² de nature spécialement aménagés pour les visiteurs, c’est l’endroit parfait pour se ressourcer en prenant un bain de forêt millénaire.

Autrefois lieu d’exploitation forestière pendant l’occupation japonaise, à présent les visiteurs s’extasient silencieusement devant des couchers de soleil inoubliables sur une mer de nuages et des levers de soleil magiques sur la montagne de Jade.

Mmmh, rien que de vous en parler, on a trop envie d’y retourner !

Alishan Carte

Que faire à Alishan ?

Alishan, c’est l’Eldorado des randonnées en forêt. Le berceau d’un des meilleurs thés de Taïwan. L’eden des paysages célestes grandioses sur fond montagneux.

Ce flanc de montagne abrite d’ailleurs une forêt centenaire de cèdres et de cyprès. Ici, vous randonnez au beau milieu d’une forêt millénaire taïwanaise, avant de vous poser tranquillement, au coucher de soleil, face à la plus belle mer de nuage. Mais votre séjour ne se termine pas là. Alishan est également connu pour son magnifique lever de soleil et son délicieux thé de haute montagne. Et enfin, petite cerise sur le gâteau, la poste la plus haute de Taïwan, se trouve à Alishan.

1. Randonner dans la forêt géante d’Alishan

Le parc d’Alishan est composé de beaucoup de trails balisés par des chemins et des escaliers de bois. Pas besoin d’être un randonneur chevronné, prenez juste une bonne paire de basket, une grosse gourde d’eau et en avant Guingamp ! Les chemins de randonnée sont très faciles et tous aménagés avec avec des pontons et des marches (beaucoup de marches). C’est en effet plus facile pour les touristes et cela protège les sols des piétinements.

Il y a beaucoup de points intéressants comme des arbres millénaires hauts de 40m aux troncs larges d’une dizaine de mètres (on se sent tous petits à côté !), des cerisiers en fleurs au printemps, un pont suspendu au-dessus d’un petit ruisseau, ou encore le temple le plus haut de Taïwan. Tellement de merveilles où l’Homme est en osmose avec la nature.

Ici, vous passez votre journée entière à vous balader parmi les arbres, que ce soit sous les sakura, ou sous les feuilles automnales.

Mais Alishan a aussi ses petits secrets et randonnées réservées aux randonneurs intermédiaires à expérimentés. Certains chemins sont d’ailleurs empruntés par la tribu Zou, dont leurs villages se situent dans les montagnes centrales de Taïwan. Vous pouvez même commencer un trail et finir 55 km plus loin ! #passiontrail

Alishan
Forêt Alishan
Forêt Alishan
Alishan randonnée

2. Voir les cerisiers en fleurs

S’il y a bien une saison très appréciée à Alishan, c’est le printemps. Mars et avril célèbrent ainsi, le festival de la floraison des cerisiers (櫻花 – yīnghuā).

Plus d’un millier de cerisiers fleurissent les uns après les autres à plus de 2000m d’altitude. Le cerisier de Taïwan, le cerisier Okame, et le cerisier Yoshino sont répartis dans différentes zones du Alishan National Forest Recreational Area et forment un décor des plus oniriques.

En quête de la photo souvenir parfaite ? Allez entre la station de train Zhaoping et le poste de police d’Alishan. C’est le spot parfait pour photographier les cerisier ET un des petits trains d’Alishan.

Mais le cerisier le plus célébré, c’est sûrement le “roi des fleurs” situé en face de l’hôtel Alishan House. Cet arbre centenaire séduit par sa forme et la profusion de fleurs qu’il donne chaque printemps.

Alishan cerisier en fleurs
Alishan cerisier
Alishan cerisiers en fleurs

En cette période fleurie, il y a une plus grande affluence à Alishan. Pour être sûr(e)s d’avoir une place assise, il est conseillé d’acheter vos billets de bus en avance, dans un convenient store par exemple.

   Bonus

À Alishan, le printemps est aussi la saison de la floraison des magnolias, Crocus Tritoni, des rhododendron ferrugineux de Taïwan et des pléiones de Taiwan (ou orchidée fenêtre).

3. Observer les lucioles en mai

Ces petites bébêtes activent l’excitation des petits comme des grands. Si elles sont plus actives d’avril à juin, vous pouvez faire la chasse aux lucioles presque toute l’année à Alishan et autour.


Il vous suffit de vous équiper d’une lampe recouverte d’un papier rouge (pour ne pas les gêner et les faire éteindre leur petit derrière 😉 ), et d’aller à leur rencontre dès la tombée de la nuit (de 18h30 à 20h30 au printemps et en été, et de 18h à 19h environ en automne et en hiver). Pensez à prendre des vêtements longs, histoire de ne pas vous faire dévorer par une nuée de moustiques furieusement assoiffés !
Pour les dresseurs pokémon souhaitant aller dans les hautes herbes, rappelez-vous de battre l’herbe devant vous avec un bâton pour déloger d’éventuels serpents actifs la nuit 😉

4. Admirer une mer de nuages dans la vallée engloutie

La mer de nuages. Un phénomène tellement onirique, tellement léger qu’on en reste pantois. Les yeux grands ouverts, observez ces cotons se mouvoir doucement dans la vallée ainsi engloutie.

On vous sent trépigner d’impatience. Mais ou voir cette mer de nuage à Alishan ?! Les deux endroits que nous vous recommandons le plus sont Ciyun temple (surtout au coucher du soleil) et le mont Zhushan (au lever su soleil).

Alishan mer de nuages

Il faut des conditions assez précises pour qu’une mer de nuage se forme au-dessus d’une vallée. Lors d’une inversion des températures, l’air plus froid (plus dense), se concentre en basse montagne, tandis que l’air chaud (plus léger) remonte en haute montagne. L’air froid étant “emprisonné” par les montagnes environnantes, forme un véritable lac d’air froid, et favorisent la saturation en vapeur d’eau donc de la condensation. Et PAF, ça fait des Chocapic une mer de nuage !Seul le vent froid ou un réchauffement de la vallée perturbe cette mer de nuage. Ce phénomène sera donc moins actif en été et forcément absent pendant un typhon.

5. Voir un coucher de soleil incroyable

Où voir le coucher de soleil à Alishan ? Très simple, montez jusqu’au temple Ciyun (慈雲寺 – cíyún sì), longez-le et suivez la lumière du soleil pour découvrir ce merveilleux moment.

Attention le soleil se couche rapidement, donc profitez de chaque seconde pour vous extasier 😉

Alishan coucher de soleil
Le vécu de la rédac’

Ce qui nous a le plus marqué à Alishan, c’est le coucher de soleil de folie que nous avons vu. Une mer de nuages s’étalait au loin devant nous. Un dégradé de rouge si flamboyant qu’il illuminait nos visages ébahis. 

Sans voix, bouches bées, les larmes aux yeux. C’est que vous pouvez ressentir devant un tel spectacle féérique que vous offre la nature. Et puis, c’est le réveil brutal. L’instant est fugace, il faut immortaliser cette beauté solaire. Et se préparer pour la suivante. La nuit sera courte : réveil à bien avant l’aube pour un lever de soleil haut en altitude !

6. Voir un lever de soleil mémorable à Alishan

Allez ! Pas question de traîner au lit, tous à la gare d’Alishan pour prendre le petit train, direction Zhushan (祝山 – zhùshān). Le lever de soleil d’Alishan n’attends pas.

La plateforme d’observation de Zhushan offre une vue imprenable sur les montagnes centrales et sur Yushan, la montagne de Jade, plus haut sommet de Taïwan.
Tout le monde attend, impatient de voir les timides rayons de soleil qui réussissent à percer les nuages. Un conseil, prenez une veste, l’attente peut être un peu longue et les températures fraîches.

Et puis, subitement, c’est l’explosion de la rétine ! Le soleil monte et la lumière jaillit. Leeeeet the sunshine! Leeeeet the sunshine in!

Mais vous n’en avez pas fini ! Une fois le paysage mitraillé, changez de spot et allez au promontoir Xiaoliyuanshan (小笠原山觀景台 – xiǎolìyuánshān jǐngtái), pour prendre des photos sous un autre angle.

Attention, en montagne, la météo est très changeante. Il est donc difficile voire impossible de savoir si le ciel sera dégagé ou si, au contraire, les nuages ont envahi le ciel pendant la nuit. Suspense et croisement de doigts donc 😉!

lever de soleil Alishan
Alishan lever de soleil
Le vécu de la rédac’

Nous sommes allés à Fenqihu et Alishan du 18 au 20 mars 2018. Manque de chance pour nous, lors du lever de soleil, les nuages couvraient un peu le ciel, ne laissant passer que quelques rayons. Un orage éclata également quelque temps après avoir découvert la vue du promontoir et nous obligea à nous réfugier dans un salon de thé à proximité. Mais quelle belle trouvaille !

7. Goûter au thé d’Alishan, un des meilleurs thé de Taïwan

Dans cette maison de thé, vous goûtez au thé d’Alishan, le Mountain Ali Tea NO.35 (茶田35號), sacré meilleur thé de Taïwan depuis 30 ans. Rien à voir avec un jus de chaussette en sachet ! Ce thé de haute montagne pousse dans les plantations sur les pentes du mont Alishan.

Alishan thé

Sophie, une Taïwanaise qui a vécu longtemps au Japon et qui est revenue à Taïwan pour aider à développer le thé d’Alishan, nous explique les vertues du thé oolong et du thé noir. Le thé oolong (que l’on associe à tort au thé vert) aide à la concentration et la détente. Le thé noir, quant-à lui, réchauffe le corps et donne de l’énergie.

Sophie nous montre aussi ses créations d’ikebana (un art floral japonais) aussi minimalistes qu’élégantes.

Après cette boisson chaude, reprenez votre chemin et descendez vers le village d’Alishan par le chemin de randonnée Zhushan sunrise trail (祝山觀日步道 – zhùshān guānrì bùdào). Une belle balade pour bien terminer votre matinée !

Horaires : 04h à 14h. Tous les jours, sauf le jeudi (fermeture hebdomadaire)
Adresse : N° 103, Alishan Township, Chiayi County, Taiwan 605

8. Envoyer une carte postale en bois depuis la poste la plus haute de Taïwan

Mais en quoi cette activité est-elle si spéciale ?! Lors de votre voyage à Taïwan, vous remarquerez des cartes postales en bois gravées. Très originales, elles changent de celles en papier cartonné. Mais la particularité à Alishan, c’est que vous pouvez les envoyer depuis la poste la plus haute de Taïwan, à 2274 mètre d’altitude ! Un souvenir alpestre et boisé de votre passage à Alishan.

9. Les temples les plus hauts de Taïwan

Souzhen Temple

Construit en 1948, le temple Shouzhen (受 鎮 宮 – Shoùzhèn) est le plus haut de Taïwan et le plus grand d’Alishan.
L’histoire raconte qu’en 1927, les bûcherons taïwanais aidant les japonais à abattre les cyprès rouges eurent la tête tranchée par des aborigènes cachés peu enclins à accueillir des étrangers sur leurs terres. De quoi avoir des frissons dans le dos !
Par peur, les bûcherons voulurent être bénis du dieu Xuan Di (玄帝 – Xuán Dì), guerrier sombre de la guerre et construisirent ce temple, à plus de 2000 mètres d’altitude.
Selon la légende, chaque année en mars à l’anniversaire du Dieu selon le calendrier lunaire, des papillons Brahmane viendraient se poser sur la statue de la divinité.

Temple Ciyun

Le temple Ciyun, une des visites phares d’Alishan, est un des temples les plus haut de Taïwan. Pendant le développement d’Alishan par les Japonais, un des chef remarqua une ressemblance avec le pic des vautours en Inde, un endroit sacré pour les bouddhistes. Construit en 1919, dans un style proche de la dynastie Tang mais revisité à la japonaise, ce temple au bord de la vallée était un refuge spirituel très important pour les exploitants de bois de l’époque.
À l’intérieur, on y trouve une statue de « sakyamuni bouddha », qui fut offerte par le Royaume du Siam (aujourd’hui rebaptisé Thaïlande). La cloche en bronze située à côté du temple fut, quant à elle, fabriquée par un Japonais en 1922. Approchez-vous d’elle et vous y verrez gravé l’histoire du temple ainsi que des histoires de la culture japonaise.
Trois ans plus tard, les Japonais partirent d’Alishan, laissant le temple à l’abandon. Ce n’est qu’en 1965 que des moines taïwanais vinrent à Alishan et décidèrent de sauver le temple Ciyun.

Comment visiter Alishan ?

Si votre défi est de faire toutes les randonnées d’Alishan, alors équipez-vous de chaussures confortables et préparez-vous pour une belle journée de marche ! Il est possible de tout visiter à pied sans pour autant marcher à vitesse grand V. Flânez, respirez le grand air sylvestre de ce joyau vert et surtout, profitez de ce bain de forêt.

Vous aimez les transports insolites ? Alishan a sa petite pépite. On s’explique.
Pendant l’occupation japonaise, les cèdres et cyprès étaient abattus avant d’être descendus par le chemin de fer de la forêt d’Alishan. Et si voie ferrée il y a, des trains, il y en a aussi !

Sautez donc sur l’occasion pour prendre le petit train vers Chaoping, la station de train la plus proche de plusieurs points de départ de randonnées. Sa particularité est qu’elle passe à côté des cerisiers en fleurs. Un spectacle excitant et enchanteur au printemps ! Partez ensuite en randonnée, les soucis derrière, le smile devant.

Carte Alishan

Comment aller à Alishan ?

Question cruciale : comment se rendre à Alishan ? Tout d’abord, allez à Chiayi, au centre-ouest de Taïwan.

Depuis Taipei Main Station, le trajet en HSR (High Speed Rail) dure environ 3h30 et coûte 598 NT$.

Ensuite, pour rejoindre Alishan, vous avez 5 options :

Aller de Chiayi à Alishan en train

Dans la même lignée que les petits trains d’Alishan, celui-ci vous amène jusqu’à Fenqihu. Cet ancien arrêt pour les bûcherons, surnommé la Jiufen du Sud, est le terminus du train. Le prix du billet est à 399 NT$ et le trajet dure environ 2h20.
Il vaut mieux préparer votre trajet à l’avance car il n’y a que 180 places, un seul départ par jour en semaine (à 9h), et 2 départs les jours de week-end (8h30 et 9h30). Pour vous aider à réserver en ligne, le gouvernement local a d’ailleurs créé un système. Pour éviter le drame de dernière minute, – à savoir, rater votre unique train de la journée – prévoyez de dormir à Chiayi.
Ensuite, quel est le moyen le plus rapide pour se rendre de Fenqihu station à Alishan ? En bus, tout simplement. La navette 7322 dessert Alishan depuis Fenqihu trois fois par jour. Le trajet prend environ 1h et coûte 98 NT$.

Aller à Alishan en bus

Deux navettes desservent Alishan depuis la gare de Chiayi : la 7322 et 7329. Le trajet dure environ 2h30-3h et coûte approximativement 240 NT$. Attention, ça grimpe et ça tourne ! Anticipez donc le mal des transports et préparez un cachet pour les nausées ^^
Il n’y a pas forcément d’horaires fixes mais des départs sont prévu toutes les 20-30 minutes environ, en fonction de la période d’affluence.
À l’arrivée à Alishan, le chauffeur vous donne un reçu (un par personne) prouvant que vous avez utilisé le bus de la ligne d’Alishan. Cela vous permet d’avoir une réduction sur l’entrée au parc national forestier 😉

7329
7329
THSR CHIAYI STATION -› ALISHAN
ALISHAN -› THSR CHIAYI STATION
09 : 30 10 : 10 *Via Fenqihu Station
10 : 10 13 : 30
11 : 00  *Via Fenqihu Station 14 : 40
13 : 10 *Accès handicapé 16 : 40 *Accès handicapé
FENQIHU –› ALISHAN
 ALISHAN –› FENQIHU
11 : 30 10 : 10
12: 50 14 : 10
14 : 00
7322
7322
TRA CHIAYI STATION -› ALISHAN
ALISHAN -› TRA CHIAYI STATION
06 : 05 09 : 10 *Via Fenqihu Station
07 : 05 11 : 40
08 : 05 12 : 40 *Accès handicapé
08 : 35 *Accès handicapé 13 : 40
09 : 05 14 : 10 *Via Fenqihu Station
09 : 35 *Via Fenqihu Station 14 : 40
10 : 05 15 : 10
11 : 05 15 : 40
12 : 05 *Via Fenqihu Station 16 : 10
14 : 05 17 : 40

Aller à Alishan en voiture

Comptez environ 1h40 pour monter par les routes sinueuses de montagne. L’avantage de la voiture, c’est que vous pouvez vous arrêter pique-niquer devant des plantations de thé, des vues sur la montagne, et autres beautés.

Aller à Alishan en mini-van

Cette option est valable si vous êtes en groupe. Le prix varie selon le chauffeur et le nombre de personnes. Quant au trajet, il durerait environ 2h selon les chauffeurs qui nous ont approché.

Aller à Alishan à vélo

On vous voit ouvrir vos grands yeux. Aller, 13 petites heures à pédaler, et après ça, vous serez partant pour les cols du tour de France !

Aller à Alishan à pied !

Ça ne sera l’affaire que de 31h40 selon l’application Maps.Me 😀

Les trains et chemins de fer de la forêt d’Alishan

Ce sont nos chouchous ! Petits, rouges et noirs, et suffisamment lents pour profiter des paysages. Ce n’est pas l’expérience la plus grandiose à vivre à Alishan mais pour le fun (ou reposer vos jambes après une longue randonnée), allez-y !

À Alishan, il y a 3 lignes de train :
– une qui vous emmène à des points de randonnée,
– une qui vous transporte au coeur de la forêt de cèdres et de cyprès centenaires,
– une qui vous amène au point d’observation du lever de soleil d’Alishan.

Train Alishan

Ligne Zhǎopíng (沼平車站), vers les chemins de randonnée

Le prix du billet de train est à 100 NT$ par personne et à 50NT$ pour les tarifs réduits.

Pour ces derniers, cela concerne les plus de 65 ans (avec une pièce d’identité), les handicapés et leur accompagnant, et les enfants de 6 à 12 ans (les enfants faisant moins d’1m15 ont un accès gratuit aux trains).

Horaires :

– depuis Alishan : toutes les 30min de 9h à à 15h30 (Pause de 11h30 à 13h)

– de Chaoping : toutes les 30min de 9h15 à 15h45 (Pause de 11h45 à 13h15)

Durée du trajet : 6 min

Ligne Sacred tree (Shénmù – 神木車站), au coeur de la forêt sacrée

Pour aller au coeur de la forêt centenaire, le prix du billet de train est aussi à un tarif très accessible, 100 NT$. Le tarif réduit à 50 NT$ s’applique de la même façon que pour le billet de la ligne Chaoping.

Horaires :

– depuis Alishan : toutes les 30min de 10h15 à 16h15 (Pause de 12h05 à 13h15)

– depuis l’Arbre Sacré : toutes les 30min de 10h30 à 16h30 (Pause de 12h15 à 13h30)

Durée du trajet : 7 min

Ligne Zhùshān (祝山車站), la voie vers le lever de soleil

L’horaire du départ est défini la veille en fonction de celle du lever de soleil. Celui-ci vous est annoncé aux environs de 16h à la gare d’Alishan et aux hôtels.

Si vous ne souhaitez pas faire le trail du matin pour revenir à l’hôtel (environ 30 min de marche, facile), l’horaire du train de retour est communiqué en même temps.

Pour acheter ce billet de train tant convoité, les guichets sont ouverts de 13h à 16h chaque jour. Allez l’acheter dès l’ouverture car selon le pic de fréquentation, vous risquez de devoir faire l’ascension à pied.
Le prix aller du billet de train est de 150 NT$ par personne et 75 NT$ pour les tarifs réduits.

Le jour J du lever de soleil, arrivez 30 min avant le départ car suivant la période de l’année et les prévisions météo, il peut y avoir beaucoup de monde en lice pour avoir la meilleure place.

Les tarifs d’entrée au parc récréatif de la forêt d’Alishan

Les tarifs s’appliquent en fonction de votre situation :

Ces tarifs sont valables toute l’année, peu importe la période à laquelle vous y allez. Cela peut en faire râler quelques uns mais les fonds récoltés par le tourisme permettent d’entretenir le parc national, les jolis trains et bien sûr de rémunérer les employés et bénévoles du parc national.

 

300 NT$ pour un visiteur normal

 

Tarif réduit à 150 NT$ pour :
Les visiteurs arrivant par les transports publics (en présentant le talon du ticket de bus ou le papier donné par le chauffeur),
Les étudiants internationaux avec une carte d’étudiant international valide,
Les enfants entre 7 et 12 ans.

 

Tarif enfant en bas âge (3-6 ans) à 10 NT$

 

Entrée gratuite pour :
Les personnes handicapées et son accompagnateur
Les enfants entre 0 et 2 ans (accompagnés d’un adulte)

 

Tarifs parking pour une voiture : 100 NT$

 

Tarifs parking pour une moto : 20 NT$

Où dormir à Alishan ?

Les seuls logements sont au village proche de l’entré du parc d’Alishan. Il n’y a aucune auberge de jeunesse, pas beaucoup d’hôtel (ce qui est une bonne chose, cela limite le nombre de touristes et rend la visite plus agréable), et ceux-ci sont vite rempli. Vous l’aurez compris, mieux vaut réserver votre hôtel à l’avance si vous comptez voir le lever de soleil à Alishan !


Sachez qu’à Alishan, le prix de la nuit peut vite s’envoler en fonction de la saison. Le Alishan Shermuh Hotel International Tourist Hotel, situé au village d’Alishan, cet hôtel est proche de la gare, et des points de départ des randonnées. Il y a 7 types de chambres différentes, toutes bien équipées. Le staff est très serviable, il vous communique l’horaire de départ du train pour le lever de soleil et vous propose même un wake-up call pour que vous ne perdiez pas une miette de ce rayon de soleil matinal.

Le mot de la rédaction
Pas de doute. Le parc national d’Alishan est l’un des joyaux vert de Taïwan. Moins victime de son succès que le Lac du Soleil et de la Lune (日月潭 – rì yuè tán), les balades y sont agréables et les groupes de tour guidé de 40 personnes sont bien moins présents. Loin des villes à la vie trépidante, le parc national d’Alishan est une bulle, une parenthèse naturelle et relaxante. Mais cette zone récréative n’est que la face visible de l’iceberg et la région entière regorge de chemins de randonnée et autres superbes trésors de la nature.

Informations pratiques

Pour un séjour sans anicroche au parc national d’Alishan, retrouvez ici toutes les informations utiles.

Où se trouve Alishan ?

En Chinois traditionnel

阿里山 國家風景區 – Ālǐshān guójiā fēngjǐng qū

Météo à Alishan

TAIPEI METEO

Quand partir à Alishan National Scenic Area ?

Chaque saison apporte son lot de splendeur qui vous font pousser des “Wahou c’est beau !” à tire larigot.

Au printemps, les températures sont agréables – quoique un peu fraîche en matinée et en soirée. La floraison des cerisiers à Alishan y est un événement à part entière puisqu’ils fleurissent à 2216 m d’altitude !
Attention, cette période attire de nombreux accros des pétales. Nous vous conseillons de prendre les premiers trains/bus à la station de Chiayi pour éviter la foule.

En été, allez observer les étoiles loin de la pollution lumineuse urbaine. C’est une très bonne période et la vue depuis la plateforme d’observation est juste ouf !

En automne, c’est la saison des érables aux feuilles rouges, les hóngyè (紅葉). La forêt se pare alors de ses plus belles couleurs automnales.

En hiver, le parc forestier est enneigé, mais pas inaccessible. C’est au contraire une opportunité de voir les rares hautes montagnes enneigées de Taïwan.

Se connecter à internet

Restez connectés partout avec un pocket wifi à Taiwan.

Assurance

Restez couverts en cas d’accident avec Chapka assurances.

Pour + d’infos sur Alishan

Pour en découvrir plus

Comment avez-vous trouvé cet article ?  

Laissez un commentaire