Les Gorges de Taroko à Taïwan, véritable chef d’oeuvre de la nature

Ah les Gorges de Taroko
Célèbre pour ses gorges de marbre encadrant la rivière Liwu (立霧 溪 – lìwù xī) aux eaux cristallines et parfois turquoises, le Parc National de Taroko est une visite obligatoire lors de votre voyage à Taïwan, et plus précisément à Hualien, un comté réputé pour l’écotourisme, ses randonnées en montagne, et ses activités aquatiques, comme le kayak de mer ou le river trail.

Mais quelle est la raison pour laquelle les Gorges de Taroko sont à ajouter sur votre liste des lieux à visiter à Taïwan ?

Tout d’abord, ce large parc ne comprend pas que la partie touristique, mais également une grande zone montagneuse avec de nombreux pics dépassant les 3000m. Parmis la centaine de hautes montagnes de l’île de Formose, 27 sont répertoriées à Hualien. Les plus connus sont les mont Nanhu, Hehuan Snow Cap et les pics Qilai. Ça, c’est pour la hauteur.

Voici pour la surface maintenant.

Le parc national de Taroko occupe 920 km2 de la chaîne de montagnes centrales et se trouve à la jonction de trois comtés : Hualien, Taichung et Nantou. Oui, c’est grand.

Qu’en est-il de sa richesse environnementale et culturelle ?

C’est une zone naturelle, recouverte d’une forêt dense et abritant une faune et flore très riche, ainsi que des zones habitées par les Trukus, une des tribus indigènes de Taïwan.

Allez, hop ! Passons en mode nature pour une journée totalement #IntoTheWild, en plus soft 😉

Sommaire
(Cliquez sur la partie qui vous intéresse, ou bien prenez le temps de lire ce guide tranquillement.)
Taroko Carte

Que faire à Taroko : les randonnées

Aux Gorges de Taroko, on vient principalement pour prendre un bain de verdure, randonner en forêt et se sentir minuscule au milieu de ce canyon. Ici, l’Homme s’est frayé une multitude de sentiers, autrefois pour traverser la montagne, aujourd’hui pour le plaisir de l’effort grâce aux chemins de randonnée.

Shakadang trail

C’est le trail le plus simple et le plus plat du parc national de Taroko. Autrefois appelé la “randonnée mystérieuse de la vallée”, il fut renommé Shakadang trail (Sgadang en dialecte Atayal aussi appelé Truku), signifiant molaire. La légende raconte que les aborigènes atayal aient des molaires de sangliers pendant qu’il cultivaient la zone.

Ce chemin de randonnée s’étalant sur 4,1 km de long et environ 3h de marche, longe la rivière couleur bleue turquoise et ses paroies de marbres.
Selon notre expérience, vous n’êtes pas obligés d’aller jusqu’au bout. En effet, la fin se terminant sur des habitations aborigènes interdites d’accès aux randonneurs, vous pouvez revenir sur vos pas quand bon vous semble.

Gorges de Taroko
Gorges de Taroko - Shakadang trail
Gorges de Taroko ) Shakadang Trail
Gorges de Taroko - Shakadang

Zhuilu Old Trail

C’est certainement le trail de montagne le plus impressionnant que nous ayons fait dans cette région de Taïwan. Pourquoi ?

Car il offre des panoramas sur les Gorges de Taroko à couper le souffle ! Le summum, un sentier à flanc de falaise, le plus étroit que l’on ai parcouru. Amateurs de sensations fortes, vous vous sentirez tout petits au bord de ce précipice vertigineux !

Cette randonnée de montagne n’est pas facile et demande un peu de physique, mais rien d’insurmontable. Toutefois, si vous êtes asthmatique, allez-y à votre rythme.

Cette excursion nécessite aussi un permis dont la demande se fait en ligne, en avance, sur le site de Taroko.

Taroko Zhuilu Old Trail Randonnée
Taroko Zhuilu Old Trail Randonnée
Taroko Zhuilu Old Trail
Zhuilu Old Trail

Lüshui Wenshan Trail

Le Lüshui Wenshan trail, part de Lüshui et aboutit aux sources chaudes de Wenshan. Il est recouvert d’une forêt luxuriante subtropicale et une section de la randonnée offre une vue sur la chaîne de montagnes, la route nationale, Wenshan et Lüshui. Clic, clic, clic !

Bien plus montagneux, long, parfois étroit, dangereux et au dénivelé variable, soyez sûr d’être en bonne condition physique pour le faire. Prévoyez surtout de l’eau et nourriture en quantité suffisante. Des animaux sauvages peuvent aussi apparaître pendant votre randonnée, donc n’essayez pas de jouer au charmeur de serpent !

Vous l’avez compris, ce n’est pas une promenade du dimanche. Au contraire, c’est le genre de trail où vous crapahutez pendant plusieurs heures pour ensuite profiter de votre récompense à la fin de la randonnée et ici, elle est chaude 😉

La montagne vous récompense en effet avec une source chaude naturelle pour détendre vos muscles. Reposez-vous quelques heures, et profitez de ce moment relaxation bien mérité.

Lüshui Heliu Trail

Pour ce trail forestier, il y a 2 chemins possibles. Le premier, le Lushui Trail (綠水步道), court et bien aménagé sur 1,97 km de long. Faisant partie de la vieille route traversant la montagne Hehuan (Old Cross-Hehuan Mountain Road) pendant l’époque japonaise, il est similaire à Zhuilu Old Trail, sans la hauteur spectaculaire. Vous traversez une forêt, marchez à flanc de falaise, découvrez différentes espèces végétales, et les traces de l’occupation japonaise.

Pour les amoureux du camping, posez votre tente au camping Heliu ou Lüshui, et admirez les étoiles à la nuit tombée. L’électricité et l’eau froide sont fournis, en revanche, il n’y a pas de point de restauration, donc soyez prévoyant 🙂

Lushui Heliu Trail - Taroko
Lushui Heliu Trail
Lushui Heliu Trail - Gorges de Taroko

Baiyang waterfall trail, entre tunnels et cascade

Le Baiyang waterfall trail (白楊步道 – Báiyáng bùdào), non loin de de Tianxiang, est un chemin de randonnée scénique long de 2km. Sa particularité ? Une série de sept tunnels permettant d’atteindre à une vallée reculée où coule une chute d’eau.

Certains sont en ligne droite (comme le premier qui fait tout de même 380m) et où vous voyez la lumière au bout du tunnel. D’autres sont courbés et, vous plongent dans le noir total pendant un court moment. N’ayez pas d’inquiétude, aucun ours ne s’y cache. Il y a simplement quelques chauves-souris qui y chassent goulûment les insectes volants. Bon appétit à elles.

Pensez quand même à vous équiper d’une lampe torche, ça serait bête de vous tordre une cheville 😉

Entre chaque tunnel, une jolie vue sur la montagne verte. On dirait un tableau de maître.

Au bout d’un moment, il y a 2 chemins possibles. L’un va vers la cascade de Baiyang, et l’autre vers la grotte au rideau d’eau (水簾洞瀑布 – Shuǐlián dòng pùbù).

Tout au long du premier, des ponts suspendus et au bout du chemin, une chute d’eau de 200m plongeant dans les eaux tumultueuses de la rivière. Un joyau de la nature tout en puissance.

Quant au deuxième, des eaux tombent du plafond du tunnel en un long rideau. Un petit ruisseau s’est formé au sol, faisant la joie des grenouilles qui y barbotent tranquillement, tandis que vous marchez sur le chemin rehaussé. Une aventure bien trempée. Et imperméable recommandé.

Gorges de Taroko - Baiyang Trail
Baiyang
Pont Baiyang Taroko
Gorges de Taroko - Baiyang

Que voir à Taroko, les belles curiosités

Taroko ce n’est pas seulement les randonnées de montagne en pleine végétation. C’est aussi de beaux sites créés par l’Homme ou la nature. Temples, paroies rocheuses, ponts suspendus, des attractions qui ne manquent pas de plaire aux visiteurs avides de grand air et de vues paradisiaques.

Eternal Spring Shrine

Ce bâtiment aux airs de sanctuaire et en bord de cascade, est dédié aux 225 vétérans du KuoMinTang décédés pendant la construction de la route nationale 8, traversant l’île de Taroko à Taichung (avec une autre route allant à Sun Moon Lake).
Longue de 192 km, c’était en effet des travaux colossaux pendant lesquels il a fallu pas moins de 5000 ouvriers par jours creusant la roche à coups de pioches et d’explosifs.
Aujourd’hui, le sanctuaire Changcun (長春祠) est l’une des curiosités du Changchun Trail (長春祠步道), une randonnée plutôt escarpé de 2 km, 1h de marche environ, qui comprend aussi la grotte Guanyin (觀音洞), la tour Taroko (太魯閣樓), la tour de la cloche (Hill-top Bell Tower – 鐘樓), un pont suspendu et le temple bouddhiste Changuang (禪光寺). Vous en avez des choses à voir !

Buluowan, le Taroko village hotel et les aborigènes Truku

Buluowan, un petit village touristique situé sur un plateau verdoyant, présente les arts traditionnels de la civilisation Truku, et accueille les visiteurs venus goûter la cuisine aborigène dans un restaurant gastronomique.

Il y a un certain temps, la petite communauté aborigène vivait sur ce plateau. Aujourd’hui, les femmes et hommes y démontrent leurs talents au métier à tisser traditionnel et de tisseurs(ses) de paniers en bambou ou de rotin. Ils vivent ainsi des ventes de leur artisanat. Lors de votre visite, retrouvez leurs création à la boutique du village et pourquoi pas, craquez pour une poterie, un tissu à motifs aborigènes, ou bien même, du vin de millet artisanal.

Yanzikou – Swallow Grotto

Son nom vient du phénomène des centaines d’hirondelles chantant dans la vallée. Celles-ci font en effet leur nid dans les cavités de la falaise et vous surprennent par leur vol, montant et descendant à pic à une vitesse vertigineuse !

Yanzikou n’est pas une réelle randonnée mais plutôt une marche de 1372 m (10 à 30 min, suivant votre tendance à mitrailler les paysages ^^) entre la route et les gorges de Taroko où vous restez impressionnés par ces murs de marbre hauts d’une centaine de mètres, et creusés au fil des siècles par la rivière. La nature a mis sa touche d’humour en ayant sculpté un rocher en forme de tête de chef indien.

Swallow Grotto Hualien
Taroko Hualien
Hualien-Taroko- Swallow Grotto
Taroko - Yanzikou Swallow Grotto
Taroko - Swallow Grotto
Taroko Swallow Grotto - Roche indien

Tianxiang

C’est le dernier arrêt du bus navette 1133A. Ici se trouve une zone de repos avec des restaurants, un 7/eleven et des hôtels (dont le Silks Place, hôtel haut de gamme avec piscine sur le toit et entouré par les montagnes. Grandiose.).
Profitez de votre visite pour monter au temple Xiangde, se dressant à flanc de mont et accessible en une volée d’escaliers (oui, encore des marches ^^).

Par ailleurs, Tianxiang est aussi le point de départ de quelques autres randonnées, dont le Baiyang trail, dont la balade se termine avec une vue sur de superbes cascades.

Gorges de Taroko - Tianxiang
Taroko Tianxiang Taïwan
Taroko buddha

Préparatifs de randonnée

Premièrement, prenez en avance suffisamment d’eau et de nourriture pour vos trails. En effet, les seuls lieux du parc national de Taroko où se trouvent des restaurants et supérettes sont à l’entrée du parc, au Sanctuaire du Printemps Éternel, à Buluowan et à Tianxiang.
Prévoir de quoi reprendre de l’énergie en plus de 1 ou 2 L d’eau (selon la randonnée) pour vous réhydratez est donc très important.
Prenez aussi de quoi jeter vos déchets, comme un sac en plastique que vous pouvez ensuite vider (dans une poubelle hein 😉 ) et réutiliser une prochaine fois. Le but est de ne laisser que des empreintes et de ne pas polluer #LeaveNothingButFootprints.

 

Deuxièmement, vérifiez la météo à Taroko pour prévoir vos randonnées en fonction. Sachez en revanche, qu’en montagne, celle-ci est très changeante. Vous pouvez avoir un soleil magnifique à votre arrivée et, quelques heures plus tard, recevoir une averse qui vous fera chanter “I’m siiinging in the raiiin”, Taroko version. Beaucoup moins fun.
Passe encore si vous souhaitez faire une marche sur un chemin de randonnée simple. Il vous suffira alors de partir à l’aventure avec un k-way dans le sac sans trop y réfléchir. Cependant, si vous faite un trail de montagne, et qu’un orage éclate, tous les locaux et randonneurs chevronnés seront d’accord pour dire que la randonnée peut s’avérer dangereuse en raison des glissements de terrain et autres embûches.

Vérifier l’état des trails du parc national de Taroko sur ce site  pour éviter de vous retrouver nez-à-nez avec une barrière devant le trail. À la suite d’un éboulement, d’un typhon, ou d’un tremblement de terre, il se peut en effet que le chemin de randonnée ne soit plus praticable, et que le parc estime qu’il ne peut engager sa responsabilité en cas d’accident. À vous de voir donc, selon votre expérience et instinct, si vous souhaitez continuer.

 

Enfin, pour éviter la foule de visiteurs sur les chemins de randonnée, voir un maximum de lieux à Taroko, et profiter de la fraîcheur surtout en été, préférez partir tôt le matin. Nous conseillons généralement de dormir à Hualien pour une ou plusieurs nuit, puis de prendre un scooter ou un des premiers bus pour les Gorges de Taroko.

D’expérience, les touristes taïwanais sont les plus nombreux et en général, ils y vont vers 8h30, 9h. À vous de jouer !

Où dormir aux Gorges de Taroko ?

Silks Place Taroko Hotel
Silks Place Taroko Hotel 5*

Parfait pour une halte au coeur des montagnes, cet hôtel luxueux est un havre de paix au milieu des montagnes. Après une grosse journée de marche, relaxez-vous sur le toit terrasse avec sa piscine et ses bains à remous. Un plouf avec vue, ça ne se refuse pas 😉

Taroko Village Hotel
Taroko village hotel

Situé à 700 mètres de Swallow grotto, on profite du calme et de la beauté de la verdure alentour. Les bungalows en bois apporte cette touche d’authenticité qu’on aime tant, entouré des forêts montagneuses. Petit plus : les plats aborigènes délicieux cuisinés avec des ingrédients locaux. Miam !

Meci Hotel
Meci Hotel

Vous vous arrêtez à Hualien City ? on adore le Meci hotel (et pas merci 😉 ) pour son rez-de-chaussée vraiment cosy et arty et où des collations y sont en libre-service pour les clients de l’hôtel. L’équipe est très serviable, vous aide à organiser vos visites à Hualien et vous prête des vélos si besoin.

World Inn Hostel
Worldinn hostel

Envie de fun ? Posez vos bagages à cette auberge de jeunesse tout près de la gare et laissez-vous porter par la bonne humeur des gérants. Aga et Una vous accueillent avec la pêche et vous partagent tous leurs bons plans et adresses secrètes dans le comté de Hualien. De plus, vous pouvez louer un scooter ou participer à leurs excursions organisées dans la région.

Le mot de la rédaction
Parc naturel majestueux, les Gorges de Taroko impressionnent par les panoramas qu’elles offrent. Loin d’être une simple addition de chemins de randonnée, chaque randonneur contemple les murs de marbres formés il y a des milliers d’années. Ici, la nature est reine et vous rappelle à quelle point elle est patronne sur la Terre. Alors, chaussez vos baskets, enfilez votre casquette/chapeau, et #cestpartimonkiki !

Gorges de Taroko : informations pratiques

Vous nous connaissez, on aime bien faciliter vos recherches. Voici donc quelques informations générales et diverses pour bien visiter les Gorges de Taroko.

Quelle est la meilleure période pour visiter Taroko ?

Printemps, été (haute saison) et automne. Arbres en fleur, nuances de vert, dégradé de rouge, chacune montre une facette différente du Parc National de Taroko. Attention toutefois, le parc national est naturellement fermé en cas de typhon ou de tremblement de terre.

Où se trouve Taroko ?

En Chinois traditionnel

太魯閣 峽谷 (Tàilǔgé xiàgǔ)

Météo à Taroko

TAROKO METEO

Se connecter à internet

Plusieurs solutions sont envisageables en fonction de votre besoin.
En campagne ou en pleine forêt, ne comptez pas sur le réseau wifi (faut pas pousser non plus hein). Optez donc pour une carte SIM avec la 4G.

Si vous voyagez à plusieurs et souhaitez une solution commune, restez connectés partout avec un pocket wifi que vous pourrez partager.

Comment aller aux gorges de Taroko depuis Taipei ?

Les Gorges de Taroko depuis Taipei, en train

2 types de trains sont possibles, selon votre temps et budget :

  • environ 2h10 en train Taroko express (440 NT$ – environ 12,55€) ;
  • environ 3h avec la ligne Chu-Kuang express (340 NT$ – environ 9,70€).

Si vous souhaitez aller directement aux Gorges de Taroko, arrêtez-vous à Xincheng Taroko Station. De là, louez un scooter, ou bien prenez le bus 302.
Si vous désirez faire une halte pour la nuit à Hualien city, vous avez plusieurs options pour vous rendre aux Gorges de Taroko :

Bus navette 

Prenez le bus 1133A à la gare de Hualien. Selon ce que vous comptez y faire, vous pouvez directement payer avec la carte iPass ou EasyCard en montant dans le bus. Vous pouvez également acheter un pass illimité pour une journée à 250 NT$ ou bien un pass illimité de deux jours consécutifs à 400 NT$. Ces pass sont disponibles au bâtiment orange situé juste devant la gare, sortie Est.

En Train + Bus de ville 

Prenez un train local jusqu’à Xincheng Taroko, puis le bus 302.

À scooter 

C’est très pratique et offre beaucoup de liberté. De nombreuses agences de location de scooter se situent autour de la gare de Hualien. Il est conseillé d’avoir un permis de conduire international (avec si possible la partie scooter tamponnée) pour pouvoir louer un scooter plus facilement. En fonction de votre destination et du modèle de scooter, comptez entre 350NT$ et 500NT$ (environ 10€ et 15€) la journée.

À vélo

Petit défi pour les amoureux du guidon, prenez l’ascension des Gorges de Taroko et stimulez votre mental. Certains choisissent de traverser Taïwan de Taichung à Taroko (par la route nationale 8), tandis que d’autres montent jusqu’à Tianxiang, pour ensuite redescendre à l’aise à Hualien et continuer vers le sud de l’île de Formose.
Sachez aussi qu’il y a des parking à vélo à l’entrée des randonnées.
Beaucoup de boutiques de location proposent des vélos à la journée ou sur plusieurs jours. La plus connue étant Giant, un fabricant taïwanais, que vous pouvez trouver à la sortie est de la gare de Hualien (sur votre gauche en sortant de la gare, après le bâtiment orange).

Avec un guide local, en mini-bus

Pour découvrir la culture et l’histoire d’une destination, souvent rien ne vaut un guide local, expert dans sa région. Avec lui, vous y découvrez des lieux peu connus, des histoires intéressantes, et des adresses planquées.

Pour en découvrir plus

Kaohsiung
Fleurs de cerisier Taïwan
Kenting
Comment avez-vous trouvé cet article ?  

Commentaires (4)

Avatar

Ouah ! Merci pour cet article !
Moi qui voulais rester à Taiwan 3 semaines, je me demande si se sera suffisant.

Avatar
Emilie Thoumoux

Il n’y a pas vraiment d’idéal en termes de temps, mais disons qu’en 3 semaines, tu auras une petite initiation à Taïwan et sa culture 🙂

Avatar
Baky

Merci pour cet article sur les « gorges du verdon » Taiwanaises !
Magnifique, ça donne envie d’y retourner !!

Avatar
Emilie Thoumoux

Merci Antoine ! Oui, il y a une grande ressemblance entre ces deux gorges 🙂

Laissez un commentaire

Politique de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site web et sur les services que nous proposons.