Mémorial de Tchang Kai-Chek : la rencontre des générations

Situé au cœur de la ville de Taipei, le Mémorial de Tchang Kai-Chek (aussi appelé Mémorial national de la démocratie de Taïwan) a été érigé en honneur et à la mémoire de Tchang Kai-Chek, premier président de la République de Chine (nom officiel de Taïwan). Inauguré en 1980, c’est le monument commémoratif le plus important de Taïwan. Depuis 2007, il est classé site historique national de Taïwan et a été renommé Liberty Square (自由廣場 – Zìyoú Guǎngchǎng).

Passez donc l’arche en marbre blanc de 30 mètre de haut et de 80 mètres de long, marquant l’entrée de la place de la liberté, et ouvrez grand les yeux.

Qui est Tchang Kai-Chek ?

L’histoire de Taïwan est secouée de chamboulement et pour la relater, il faut bien plus qu’un paragraphe. Pour résumer très succinctement la question : “Qui est le Général Tchang Kai-Chek ?”. Aussi écrit Chiang Kai-Shek ou encore Chang Kai-Chek et en Chinois 蔣介石 – Jiǎng Jièshí. (Oui le pinyin est très différent de l’orthographe occidentale), c’est un militaire chinois, qui tenta de réunifier l’essentiel de l’empire chinois (alors aux mains de seigneurs de guerre) et de bouter les occidentaux hors du territoire. Il y parvint en 3 ans (1925-1928), mais dû faire face à l’invasion des Japonais en Mandchourie (Nord-Est de la Chine), l’effondrement de l’économie chinoise, la corruption dans son entourage, la montée du communisme dans les campagnes, … Bref compliqué de gouverner un pays à cette période. In fine, le généralissime perdit face au communisme de Mao Zedong et dû fuir avec son armée et ses sympathisants à Taïwan (rendue à la Chine en 1947) en 1949. Voilà pour les bases d’un vaste sujet.

Pourquoi visiter le mémorial de Tchang Kai-Chek ?

Avec ses parois de marbre blanc, ce monument est un must-see à Taipei pour ceux qui aiment prendre des claques. Dans cette capitale où les immeubles sont aussi serrés que des sardines en boîte, le monumentalisme de cette architecture laisse pantois. Celle-ci, d’inspiration chinoise, est directement liée au temple du ciel à Pékin. Il suffit de jeter un oeil au toit octogonal (dont la forme rappelle le caractère 人 – rén, signifiant personne) recouvert de tuiles bleues-nuit, pour faire le rapprochement.

L’architecte Yang Cho-Cheng n’a pas lésiné sur les moyens et les dimensions sont impressionnantes. Le mémorial, construit sur trois plateformes lui donnant une impression pyramidale, culmine à 70 mètres de haut et occupe un espace de 15,000 mètres carré. Encadrant la place de la liberté, un théâtre et un auditorium ravissent eux aussi les amateurs d’architecture chinoise.
Cette très grande place est aussi un lieu de regroupement pour certains jeunes qui répètent avec sérieux ou amusement leurs chorégraphies ou présentations de groupe, sous les yeux intrigués des visiteurs.

Que faire au Mémorial Tchang Kai-Chek ?

Ici, c’est un bout d’histoire de Taïwan qui s’étale sous vos yeux. Statue colossale à l’effigie du général, musée dédié à son parcours et à l’histoire de Taïwan, changement de la garde chorégraphiée au millimètre près, exposition d’art temporaires, de quoi vous occuper quelques heures, même un jour de pluie.

La statue en bronze du premier président de Taïwan

C’est l’incontournable ! Montez les 89 marches de l’édifice représentant l’âge de Tchang Kai-Chek le jour de sa mort pour vous rendre devant la grande statue en bronze de l’ancien président. « Éthique », « Démocratie » et « Science » sont inscrit sur le mur en fond qui est la devise du pays.

Bien que controversé au vue de la période autoritaire sous Tchang Kai-Chek, ce lieu attire de nombreux touristes et badauds.

Le changement de la garde

À l’instar des gardes immobiles de Buckingham Palace, la statue de bronze de Tchang Kai-Chek a aussi ses gardes impassibles. Tous les jours, à chaque heure (de 9h à 17h, vous pouvez assister au changement de la garde où les soldats s’attèlent à une chorégraphie synchronisée d’une précision saisissante.

Visiter le musée de CKS

Découvrez-en plus sur Tchang Kai-Chek en allant visiter le musée dédié à sa vie et sa carrière au rez-de-chaussé de l’édifice. Des archives historiques, de précieuses photographies et d’objets utilisés par l’ancien président y sont regroupés. Vous y retrouvez également des expositions sur l’histoire de Taïwan, sa culture ainsi que le développement de l’île après la fuite de Tchang Kai-Chek sur l’Île de Formose.

Voir les expositions d’art

Outre la partie dédiée à l’ancien président de Taïwan, le monument abrite également de nombreuses expositions temporaires d’artistes nationaux et internationaux reconnus. De l’art contemporain à la bande dessinée, en passant par la calligraphie, il y en a pour tous les goûts.

Lever et descente du drapeau

Vous êtes du matin et voulez profiter d’une place quasiment vide ? Allez assister à la levée du drapeau en face du bâtiment principale.

Vous êtes un oiseau du soir ? Pas de problèmes ! Qui dit lever de drapeau, dit aussi descente du drapeau le soir 😉 Si la météo est de votre côté, vous pourrez également profiter d’un joli coucher de soleil.

Assister à une pièce de théâtre ou à un concert

Outre le grand mémorial en mémoire de Tchang Kai-Chek, la salle de concert nationale (國家 音樂廳 – Guójiā yīnyuè tīng) et le théâtre national (國家 戲劇院 – Guójiā xìjù yuàn) sont également de superbes bâtiments ! Si l’envie vous vient, il est possible d’assister à des pièces de théâtres et concerts de grande renommée. Retrouvez les programmations ici.

Le mot de la rédaction
À l’unanimité, le mémorial de Tchang Kai-Chek est un lieu imposant, emprunt d’histoire et de controverse. De nos jours, c’est devenu un lieu de rencontre populaire pour les jeunes, un lieu de culture et de contestation politique.
Les amateurs d’architecture et de photographie s’y rendront donc avec plaisir, mais nous vous conseillons de ne pas y passer trop de temps pour profiter de Taipei.

Infos pratiques

Pour bien visiter ce mémorial, considéré comme un des immanquables de Taipei, voici quelques tuyaux simples et bien ficelés.

Où se trouve le mémorial de Tchang Kai-Chek ?

Météo à Taipei 

TAIPEI METEO

Comment y aller ?

En métro :

Deux lignes de métro desservent le mémorial de Tchang Kai-Chek : la ligne Rouge et la ligne Verte.

Arrêtez-vous à la station Tchang Kai-Chek Memorial Hall (中正紀念堂 – Zhōngzhèng Jìniàntáng zhàn), et prenez la sortie 5.

 

En bus :

Lignes : 15, 18, 20, 22, 37, 204, 208, 214, 236, 248, 249, 251, 252, 261, 263, 270, 297, 621, 623, 630, 65

Descendez à l’arrêt Tchang Kai-Chek Memorial Hall station (中正紀念堂站 – Zhōngzhèng Jìniàntáng zhàn) ou à Nanmen market station (南門市場站 – Nán mén shìchǎng zhàn).

En Chinois traditionnel

國立中正紀念堂 – Guólì Zhōngzhèng Jìniàntáng

Pour + d’infos sur le mémorial de Tchang Kai-Chek

Pour en découvrir plus

09 Fév: Taipei, capitale de Taïwan : le guide pratique

Taipei, capitale de Taïwan : le guide pratique5 (100%) 10 vote[s]

05 Mai: Visitez le Parc national de Yangmingshan et ses sources d’eau chaude

Visitez le Parc national de Yangmingshan et ses sources d’eau chaude5 (100%) 4 vote[s]

09 Mai: Beitou et ses sources chaudes : une escapade bien-être remplie d’histoire

Beitou et ses sources chaudes : une escapade bien-être remplie d’histoire5 (100%) 2 vote[s]

Comment avez-vous trouvé cet article ?  
Mémorial de Tchang Kai-Chek : la rencontre des générations
5 (100%) 2 vote[s]

Laissez un commentaire