PVT Taïwan, tout savoir pour obtenir votre Visa Vacance-Travail pour Taïwan

Le PVT Taïwan, c’est l’opportunité de voyager dans l’Île de Formose pendant une longue période, et d’y vivre une expérience plus qu’enrichissante.

C’est aussi l’occasion d’apprendre le Chinois plus facilement, de découvrir ce beau pays insulaire tout en finançant son voyage grâce à un job pendant un PVT à Taïwan. C’est aussi la possibilité de s’ouvrir l’esprit et de découvrir la richesse de la culture taïwanaise.

Avant ce PVT, il n’existait que les visas traditionnels de type visa tourisme de 90 jours (sans demande de visa), permis de travail, visa résident, ou encore le visa étudiant. Le Visa Vacances-Travail à Taïwan, lui, était en pourparler depuis de longues année mais, le 8 août 2016, c’est officiel, l’accord bilatéral est signé. Les Français peuvent donc faire un Working Holiday à Taïwan et inversement !

Retrouvez dans cet article toute la procédure nécessaire pour obtenir son PVT pour Taïwan les doigts dans le nez 🙂

Pourquoi faire un PVT à Taïwan ?

Si vous n’êtes pas encore convaincus par le PVT à Taïwan, voici 5 raisons pour vous aider à sauter le pas :

Voyager pendant 1 an sur une île tropicale aux paysages époustouflants

Découvrir la culture traditionnelle taïwanaise, aborigène, chinoise, et même japonaise

Découvrir le style de vie Taïwanais, encore bien méconnu du monde

Travailler en toute légalité avec un permis de travail inclus dans votre visa

et “last but not least” vivre des expériences uniques tout en faisant des rencontres inoubliables !

BONUS : vous pouvez aussi apprendre le Chinois en immersion et appliquer directement ce que vous apprenez en parlant avec les locaux. Tellement jouissif !

Convaincu(e) ? Alors passons à la suite !

Quelles sont les conditions d’obtention du PVT Taïwan ?

Pour pouvoir effectuer la demande de votre visa vacances-travail à Taïwan, vous devez répondre aux conditions suivantes :


Âge

Être âgés 18 et 30 ans si vous êtes français ou belge. Et jusqu’à 35 ans pour nos compères canadien


Passeport

Vous devez posséder un passeport en cours de validité


Économies

Avoir minimum 2100€ d’économie sur votre compte bancaire


Première demande

Ne jamais avoir effectué de PVT à Taïwan dans le passé


Assurance PVT

Détenir une couverture maladie, hospitalisation et rapatriement pour toute la durée du séjour


Dépôt individuel

Ne pas avoir de personne à charge. 1 personne = 1 dossier

Quels sont les documents à fournir ?

Pour toute demande de visa, il y a des papiers administratifs à remplir, des justificatifs et photocopies à fournir, des photos d’identité à faire et puis dans certains cas, des examens médicaux à passer. Voici les documents demandés dans le cadre d’un visa PVT Taïwan :

Formulaire de candidature à remplir en ligne (voir le paragraphe plus bas sur Comment remplir le formulaire en ligne du PVT Taïwan)  et à imprimer.

Questionnaire sur votre demande de visa vacances-travail à imprimer (cliquez ici pour le trouver). Ce questionnaire permet simplement au BRTF de connaître les intentions et les motivations des Français pour visiter Taïwan.

Passeport français en cours de validité et valable jusqu’à minimum 12 mois après le début de votre PVT à Taïwan (et même un peu plus, pour le cas où vous souhaitez voyager après).

Photocopie de votre passeport français.

2 photos d’identité de moins de 6 mois, format passeport.

Billets d’avion aller-retour : Vous avez 2 options : soit vous êtes sûr(e)s de vos dates d’arrivée et de départ et donc vous achetez vos billets normalement ; soit vous n’êtes pas sûr(e)s de vos dates et achetez des billets d’avion modifiables (pour être plus flexibles avec votre date de départ). Attention, pour cette dernière option, les prix sont plus élevés que les billets normaux.

Une enveloppe affranchie de 50 grammes, au tarif recommandé, avec accusé de réception accompagnée du bordereau de recommandé pré-rempli. Dans le cas d’une demande d’envoi pour récupérer votre visa par courrier.

1 extrait de casier judiciaire datant de moins de 6 mois. Vous pouvez l’obtenir facilement via le site du Ministère de la Justice. Forcément, un casier judiciaire vierge est préférable mais nous ne savons pas ce qu’il se passe s’il y a quelque chose dessus.

Preuve d’un contrat d’assurance : celle-ci doit couvrir les frais de maladie, maternité et invalidité, ainsi que les frais d’hospitalisation et de rapatriement pendant toute la durée de votre séjour à Taïwan. Nous avons choisi Chapka Assurances, qui propose l’assurance “Cap Working-Holiday”, parfaitement adaptée aux PVTistes.

Un certificat de santé: un formulaire de 2  pages à compléter par un médecin traitant (si possible en Anglais). Jusque là tout a l’air normal jusqu’à que vous soit demandé des analyses sanguine pour la Syphilis, une preuve que vous avez été vacciné contre la rougeole et la rubéole, ainsi qu’une radio des poumons pour détecter une éventuelle pneumonie. Vous n’avez pas besoin de donner les radios et résultats d’analyses sanguines au bureau de représentation de Taipei en France, seul le formulaire médical est nécessaire.

Justificatif de fonds : il s’agit d’une “Attestation de solde de compte” fournie par votre banque, indiquant que vous possédez bien un minimum de 2100€. Par ailleurs, la banque n’a pas besoin de signer ou tamponner l’attestation.

Une lettre de motivation. Elle n’est pas demandée mais s’il n’y a personne pour vous faire passer l’entretien, on vous demandera de l’écrire sur place. Dans le doute, préparez-la, cela vous évitera la peur de la feuille blanche le jour J 🙂

Frais de dossier : 86€ à payer par chèque ou en monnaie (ils ne font pas de change donc prévoyez de faire l’appoint)
Autres détails pratiques

Quota de personnes pouvant aller en PVT à Taïwan

Il est de 500 places pour les Français, 200 pour les Belges, et 1 000 pour les Canadiens.

Délais de réponse :

L’expérience  d’Émilie, Kévin et Julian : les agentes nous l’ont donné immédiatement. Peut-être du fait qu’aucun de nous n’habitait Paris, de nos projets respectifs ou alors grâce à notre super entrain ^^. Peu importe, nous en étions tout heureux !

Nous avons reçu nos passeports avec les visas la semaine suivante, par envoi en Chronopost.

L’expérience d’autres PVTistes : certains n’ont su qu’au moment d’aller récupérer leur passeport au BRTF. Un peu plus stressant donc, mais “ patience et longueur de temps, font plus que force, ni que rage. ” – Jean de la Fontaine.

PVT taiwan

Comment remplir le formulaire PVT Taïwan en ligne ?

Ce formulaire n’est qu’une simple procédure pour vérifier votre profil et vous préciser certaines règles et lois en vigueur à Taïwan.

Rendez-vous donc, sur ce site (en Chinois et Anglais) pour accéder au formulaire de candidature, puis cliquez sur “Working Holidays / Youth Mobility Visa Application.Vous accédez ensuite au formulaire de candidature en ligne, avec des parties bleues soutenu obligatoire. En voici quelques précisions :

Dans la première catégorie, rien de compliqué si ce n’est qu’il faut choisir “Visitor visa” qui correspond à la demande de PVT.

Concernant les détails personnels, ne cherchez pas midi à 14h et indiquez votre nom (Surname) et prénom(s) (Given name) de la même manière que sur votre passeport. Ne stressez pas pour les accents, les ç ou autres caractères spéciaux, le formulaire ne les accepte pas.

Pour votre adresse et numéro de téléphone à Taïwan, renseignez ces données si vous avez déjà trouvé un logement. Si vous n’en avez pas, pas de panique, ce n’est pas éliminatoire. Notre conseil serait d’indiquer la potentielle auberge de jeunesse ou autre.

Pour les informations de passeport, cochez simplement la case “ regular ”, remplissez les données habituelles. Quant à la durée de votre séjour, vous pouvez mettre celle qui correspond à votre projet de voyage à Taïwan. Tant qu’elle ne dépasse pas les 365 jours de PVT, c’est safe. Enfin, pour le type d’emploi recherché, indiquez celui que vous envisagez (professeur(e) de Français/Anglais, cuisinier/serveur, etc.). Tant que vous restez réalistes, ça passera – pas la peine donc de marquer ambassadeur(rice) de la culture Française à Taïwan 😉

Enfin, en ce qui concerne votre contact à Taïwan, cette partie est facultative. Elle est toutefois simple à remplir. Marquez le nom et les coordonnées d’un(e) ami(e), de la famille, un employeur, une école, ou un logement par exemple.

Voilà, c’est très simple en fin de compte, n’est-ce pas ? 😉

Dépôt de son dossier PVT Taïwan

Étant donné que Taïwan n’est pas reconnu comme pays à part entière par l’ONU (une histoire compliquée avec la République Populaire de Chine), il n’y a pas d’ambassade taïwanaise. Nul part.

Pour déposer sa demande de Permis Vacances-Travail, vous devez absolument faire votre demande personnellement et physiquement. Dirigez-vous donc au service consulaire du Bureau de Représentation de Taipei en France (BRTF), si vous avez un passeport français. Pour info, celui-ci se trouve à Paris.

Aucune prise de rendez-vous n’est nécessaire. La procédure ne dure qu’une quinzaine de minutes par personne pendant laquelle une personne vérifie les pièces à fournir, et encaisse les frais de dossier (à payer en monnaie sonnante et trébuchante). Vous devez aussi remplir un questionnaire sur votre profil, votre parcours, et sur les motivations qui vous poussent à effectuer un PVT à Taïwan. Une autre personne vous fait aussi passer un entretien sur vos raisons de visiter Taïwan et vos projets là-bas.

Lors du dépôt de votre dossier, faites attention aux horaires d’ouverture, aux jours fériés en France et aux dates des fêtes traditionnelles célébrées à Taïwan ! Au risque de se retrouver, le jour J, le nez face à une jolie porte fermée (comme cela nous est arrivé…).

Une fois cette procédure terminée et si vous êtes accepté(e), vous recevrez votre passeport, soit :

Par courrier chronopost 

ou par enveloppe avec accusé de réception

En main propre

3 à 4 jours plus tard, sans rendez-vous, au même guichet de dépôt de dossier du BRTF. Une tierce personne peut le retirer pour vous sans mandat. Tant que vous présentez le reçu de votre paiement, vous ou la personne pourrez(a) récupérer votre passeport.

Votre visa en main, jetez-y un coup d’oeil (nous l’avons regardé sous toutes les coutures ^^) : il y est écrit “Visa Type : Visitor” (donc visa visiteur), et “Entries : Multiple” (Entrées multiples). Puis, en remarque : “WH-Permitted stay for no more than 1 year from the date of first entry” (permission TV – donc Vacances-Travail – de maximum 1 an à partir de la date de première entrée).

Ce qui vous autorise donc à voyager ET travailler à Taïwan tout en ayant la possibilité de sortir du pays pour en aller quelques jours dans un autre pays ou revenir voir votre famille. Smile de bonheur.

Dernier détail, à la réception de votre visa, vous avez un an pour mettre le pied à Taïwan. Passé ce délai, votre visa vacances-travail ne sera plus valide.

Informations pratiques

Où se situe le Bureau de Représentation de Taipei en France, service visas ?


Adresse

78 Rue de l’Université, 75007 Paris, France


Pour y aller

Prenez le métro 12 arrêt Solférino ou le RER C arrêt Musée d’Orsay.


Horaires

Du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h.


Téléphone

01 44 39 88 30

Combien de temps peut-on rester à Taïwan en PVT ?

En principe, partir en PVT, c’est synonyme de voyage longue durée. C’est d’ailleurs le principe-même de ce programme ; offrir la possibilité de rester dans un pays pendant 1 an (exception faite pour la Russie où il s’agit d’un visa de 4 mois, qui peut s’étendre à 8 mois de plus, si vous trouvez un travail. De même pour le Canada dont la durée du visa est de 24 mois maximum).

Le cas du PVT à Taïwan est un peu spécial, vous allez voir.

Un PVT de 1 an à Taïwan, en deux parties

C’est ici que ça se corse !

Votre visa est valable 365 jours, ça s’est un fait acquis. MAIS, votre permis de séjour à l’arrivée n’est, lui, que de 180 jours reconductible.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Que lorsque vous posez le pied à Taïwan, vous pouvez y rester 180 jours. En revanche, dans les 15 jours qui précèdent la fin des 6 premiers mois, vous devez retourner dans un des bureaux d’immigration de Taïwan pour renouveler ces 180 jours – Explications sponsorisées par DolipraneⓇ.

Renouvellement du visa Vacances-Travail

Ça a l’air facile, dit comme ça mais il y a forcément toujours un hic, surtout si vous voulez le faire dans une petite ville. De plus, comme c’est un nouveau visa, les agents ne sont pas toujours au courant de la procédure à suivre.

Certains PVTistes à Taipei, Kaohsiung ou autres grandes villes nous ont dit que la procédure ne leur avait pris que 5 à 10 min. Un formulaire, 2 photos d’identité, un coup de tampon et voilà.

 

Mais lorsque vous n’êtes pas dans une de ces villes, cela peut être problématique. Émilie & Kévin story : “nous étions à Hualien à ce moment-là, et il a fallu une bonne dose de patience… Les agents voulaient absolument une déclaration de notre employeur, sauf que nous ne travaillions pas… Ils voulaient aussi une attestation de logement, donc de notre auberge de jeunesse. Nous avons donc demandé à notre hôtesse workaway de tamponner et signer un papier prouvant que nous étions en workaway chez eux.

Le plus étrange dans l’histoire, mais nous ne sommes pas les seuls dans cette situation, c’est que nous avons perdu quelques jours sur notre visa. Au lieu de marquer la date limite jusqu’à la veille du visa Vacances-Travail, nous avons perdu 5 jours. Bon pas de quoi fouetter un chat non plus.”

 

Autre écho reçu de la part de certains PVTistes à Taïwan, ceux qui sont sortis du territoire pendant la première partie du visa. À priori, cela perturbe les agents des bureaux d’immigration qui ne sont pas d’accord avec l’immigration aux aéroports.

Exemple : si vous sortez 2 mois en-dehors de Taïwan. À votre retour, devez-vous reprendre les 180 jours restants à la date de votre arrivée à l’aéroport ou depuis la date de fin de vos premiers 180 jours ?

Voilà le genre de questionnements casse-tête auxquelles sont confrontés, agents de l’immigration et PVTistes. Même le bureau de représentation est un peu confus.

Espérons que ce point flou sera résolu dans l’avenir, cela éviterait bien des frustrations !

PVT Taïwan

Annulation du visa

Selon le Bureau de Représentation de Taipei en France, une fois que le visa est obtenu, il n’est pas possible d’en demander l’annulation et d’en refaire une nouvelle demande à l’avenir. Cela, que vous puissiez vous rendre à Taïwan ou non. Dans le cas où vous souhaitez faire un stage à Taïwan ou réaliser une année d’étude sur l’île de Formose, vous devez effectuer la demande du visa concerné (ici, un “visa stage” et un “visa étudiant”).

Durée de l’emploi en PVT à Taïwan

Avec ce visa vacances-travail, vous n’avez pas besoin d’un permis de travail. En revanche, en emploi déclaré, vous ne pouvez pas travailler plus de 3 mois avec le même employeur. De même, certains postes, techniques ou nécessitant certaines compétences professionnelles (comme la médecine, l’architecture ou encore la comptabilité), nécessitent des lois et réglementations de la République Populaire de Chine, autrement appelé Taïwan.

D’ailleurs, les emplois les plus ouverts en Visa Vacances-Travail, sont souvent des petits boulots dans l’enseignement, l’hôtellerie et le tourisme. D’expérience, c’est toujours mieux d’avoir des bases de mandarin pour pouvoir communiquer avec vos collègues et clients, surtout pour les deux derniers secteurs.

Apprendre le mandarin dans un centre de langue en PVT à Taïwan

L’inscription dans un centre de langue chinoise à Taïwan pendant votre PVT est possible. Chaque session dure 3 mois, ce qui vous permet d’en suivre jusqu’à 4 en 1 année.
Dans ces centres de langue, les cours sont intenses et demandent beaucoup d’implication personnelle. Mais cela en vaut vraiment l’effort et vous aide bigrement pour la suite de votre séjour à Taïwan ! Allez, 加油!(Jiā yóu! Courage !)

En revanche, si vous souhaitez un cursus en université cela n’est généralement pas permis avec un PVT car ce dernier excède souvent les 3 mois. Dans ce cas, il est nécessaire d’avoir un visa étudiant.

 

Le PVT Taïwan était très attendu parmis les Taiwan lovers ! Par ceux qui y avaient déjà fait un premier voyage (ce qui était notre cas), mais aussi par ceux qui souhaitent découvrir ce pays. La procédure pour obtenir ce visa n’est pas réellement contraignante et c’est l’occasion de découvrir ce pays très peu connu en France et en Europe !
Vous voulez en savoir plus ou vous avez un doute sur votre dossier de candidature ? Faites votre liste. Posez ensuite vos questions en commentaire ou contactez le bureau de représentation de Taipei en France. Nous répondrons à toutes vos questions – dans la mesure du possible ^^

Pour en découvrir plus

Comment avez-vous trouvé cet article ?  

Commentaires (4)

Avatar
Floriane

Hello!
Pour la durée du visa, en le renouvelant ils m’ont dit qu’en fait ce n’est pas exactement un an, c’est 180 jours renouvelables, et 180+180 font 360, ce qui explique les 5 jours disparus. J’ai eu besoin d’un justificatif de domicile, mais pas de billet d’avion pour quitter le territoire!
Par rapport au fait de quitter Taiwan et revenir, selon les explications obtenues à Kaohsiung, c’est possible tant que la date d’entrée n’est pas plus d’un an après celle d’obtention du permis. C’est à dire que si j’obtiens le permis en juin 2018, je peux débuter mon séjour entre juin 2018 et juin 2019. Mettons que je choisisse octobre 2018, je peux donc rester à taiwan jusqu’en octobre 2019. Par contre mes voyages hors de Taiwan devront se terminer avant juin 2019, faute de quoi je ne pourrais plus entrer à nouveau avec ce visa. C’est à dire que je ne peux pas quitter le territoire entre juin 2019 et octobre 2019, dans ce cas précis, sans mettre ainsi un terme à mon visa PVT – je peux revenir en tant que simple touriste ou avec un autre visa, par contre. J’espère que ça éclaircit un peu le sujet, même si ce n’est pas vraiment la question qui était posée!
Voilà, bon PVT à vous! 🙂

Avatar
Emilie Thoumoux

Merci beaucoup Floriane pour ton retour, notre PVT est fini 😉 Effectivement, tu as bien dissipé les zones d’ombre.
Pour les 2×180 jours, on a fait un « Aaah, c’est donc ça ! » 😅 On avait pas vu ça sous cet angle.

Avatar
Svetlana

Bonjour,
L’article m’a bien aidé pour la préparation de la demande merci.
Du coup, pour les français j’ai vérifié auprès des autorités il n’y a pas de limite de 3 mois auprès d’un même employeur.
En ce qui concerne le certificat faite bien attention à le remplir correctement, il y avait une faute sur le mien du coup il m’ont demandé d’en renvoyé un nouveau corrigé (ce qui par ailleurs et fort agréable)
Pour le visa et les 180j c’est plus compliqué… On nous a expliqué au bureau d’immigration de Kaohsiung que chaque nouvelle entrée sur le territoire offre à nouveau un maximum de 180j dans la limite d’un an. Si l’on est dans le cas de dépasser cette limite il faut se rendre à ce même bureau pour prolonger son séjour.
Voici pour mon retour sur les démarches.
Bonne continuation pour la suite.

Avatar
Emilie Thoumoux

Bonjour Svetlana !
On est ravis que ce guide t’ai aidé et que tu aies eu ton PVT.
Merci pour toutes ces précisions, on va mettre les infos à jour pour aider les prochains 🙂
Bon séjour à Taïwan !

Laissez un commentaire

Politique de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site web et sur les services que nous proposons.