Que faire et que voir à Tainan, l’ancienne capitale de Taïwan ?

Tainan est un arrêt majeur lors d’un séjour à Taïwan. Ville remplie d’histoire, Tainan est célèbre pour ses temples ornés et ses lieux historiques captivants. C’est aussi la capitale gastronomique de Taïwan où l’on retrouve les meilleurs encas du pays. Ici, il y a le plus de dieux vénérés, de festivals et de rituels observés qu’à n’importe quel autre endroit à Taïwan. Quelle ville spirituelle et gourmande !
C’est le “fief” d’Émilie et Kévin : “On y a vécu 4 mois pendant notre PVT, et à chaque fois c’est un plaisir d’y revenir. On s’y sent bien, détendus, sans pression.”
On vous la présente ?

Sommaire
(Cliquez sur la partie qui vous intéresse, ou bien prenez le temps de lire ce guide tranquillement.)
Carte Tainan

Tainan, l’ancienne capitale de Taïwan

Un peu d’histoire. Attention, c’est une vraie saga !

La création de Tainan débuta avec la tribu aborigène des Siraya, aussi appelée Píngpǔ, la tribus des plaines. L’histoire moderne continue ensuite avec l’arrivée des Néerlandais qui établirent le Fort Zeelandia en 1624 sur un banc de sable. Tainan n’était alors qu’un large lagon encerclé par une chaîne d’îlots de sable. Les Néerlandais appelèrent cette région “Tayouan” et en firent la capitale de leur colonie.

Elle le resta jusqu’en 1662 lorsque Zheng Chenggong autrement appelé Koxinga, le général de l’armée chinoise des Ming (venant de Chine) provoqua leur capitulation.

Les héritiers Zheng firent ensuite prospérer Tainan et beaucoup de ses plus beaux temples virent le jour à cette période pour asseoir son statut de royaume chinois indépendant, le royaume Tungning. Oui, à cette époque, c’était déjà compliqué 😉

Chihkan Tower Tainan
ET ENSUITE ?

En 1664, un des derniers descendants de la famille royale Ming, le prince Ningling, s’installa en ville. Quand, en 1683, les Zheng capitulèrent face à l’amiral Chinois Shi Lang, loyal à la famille Qing, Tainan devint une des préfectures de la Chine continentale, et Taipei devint la capitale de Taïwan.

Tout va bien ? On ne vous a pas perdu ? Parfait !

Vous allez nous dire : “Et comment s’est transformée Tainan après ça ? Parce qu’aujourd’hui, il n’y a plus d’îlots !”

Eh bien la nature a fait le travail. En 1823, un typhon dévastateur amena à l’envasement du lagon, et Anping (et avec, le fort Zeelandia), fut définitivement rattaché à l’île principale.

“Et Tainan fut laissé de côté ?”

Pas du tout ! En 1860, le traité de Pékin ouvrit la voie aux marchands étrangers pour vendre du camphre, de l’opium et du thé à Anping. En 1895, les Japonais occupant Taïwan, la vente du camphre et de l’opium furent franchisés par le gouvernement et avec le port s’enlisant de plus en plus, en 1911 la plupart des marchands partirent.

Aujourd’hui, Tainan est la 4e plus grande ville de Taïwan avec 843 219 habitants, juste après la ville de Kaohsiung.

Que visiter à Tainan ?

Comme expliqué juste avant, le quartier le plus ancien est Anping avec le fort Zeelandia, la maison arbre d’Anping près de la mer à l’Ouest de la ville. Il y a aussi les zones culturelles au coeur de la vieille ville avec les tours Chihkan, le temple de Confucius, le grand temple de Matsu ou encore la vieille rue de Shennong. 

Plonger au coeur de Tainan, c’est nager au coeur de l’histoire de Taïwan. Alors, en avant pour de belles découvertes !

Chihkan tower (Fort Proventia)

Construit en 1653 sous l’occupation néerlandaise à Tainan, le fort Provintia était utilisé comme 2e base. Par la suite, sous la dynastie Ming, Koxinga chassa les Néerlandais en 1661 et le fort devint la Chihkan Tower. En 1875, après de longues années d’abandon, deux temples furent construits sur les ruines, aux étages des pavillons : le temple du dieu de la mer et celui de la réussite dans les examens.

Ils ont un mélange d’architecture, à la fois néerlandaise et Chinoise de style Fujian. Les fondations sont ainsi en briques rouges, tandis que les murs et la toiture sont en bois et richement décorées. Parce qu’après tout, faut pas pousser mémé dans les orties, un temple sans son dragon sur le toit, cela ne se fait pas 😉

chihkan tower Tainan

Horaires    Horaires : tous les jours, de 8h30 à 21h30. Petit tips : le soir, la Chihkan tower est illuminée de jolies lumières.

    Tarifs : 50 NT$. 25 NT$ en tarif réduit pour les étudiants, les personnes âgées de plus de 65 ans.

Le temple de Matsu

Proche de la Chihkan Tower (en traversant la rue en fait), se trouve le temple de la Déesse de la mer (Dàtiān hòugōng – 大天后宮). La déesse Matsu est vénérée comme la reine des Cieux dans les régions côtières de Chine et à Taïwan. Parmi les 400 temples qui lui sont dédiés à Taïwan, celui de Tainan fut le premier temple dédié à la déesse sur l’île. Son trésor architectural est une réelle oeuvre d’art des artisans taïwanais !

De nombreux croyant.e.s viennent y faire un voeu et y font des offrandes pour s’offrir les faveurs de la déesse comme la santé, la richesse, la réussite, ou l’amour.

Temple Matsu Tainan

Temple de confucius

Autre temple important de Tainan, celui dédié au philosophe Confucius. Construit par le fils de Koxinga en 1665 dans le style Minnan (une des ethnies de Chine), le temple fut édifié en tant que centre d’étude de Confucius et de l’éducation classique. Quand, en 1683, Taïwan devint un des territoires de la Chine (avant l’occupation japonaise donc), le gouvernement Qing fit rénover le temple, créant ainsi le premier institut d’apprentissage de Taïwan. Sa décoration est très sobre et reflète l’esprit de la frugalité prônée par Confucius.

Aujourd’hui, on n’y passe plus les examens pour devenir érudit, mais beaucoup viennent découvrir cet oasis de calme et de sagesse. D’ailleurs, en vous y promenant, peut-être allez-vous voir des étudiant.e.s en tenue de diplômé.e.s se prendre en photo pour garder un souvenir de leur réussite scolaire. Il n’est d’ailleurs aussi pas rare de voir des personnes y prendre une pause déjeuner.

Psst, on a un autre tip pour vous : allez faire un tour à l’entrée arrière (sur la gauche quand vous êtes face au temple). Des écureuils attendent goulument qu’on leur donne des graines de tournesol. Ils sont d’une mignonitude à tomber !

Temple Confucius Tainan

     Instant culture : Confucius, grand philosophe et éducateur

Dans la société féodale traditionnelle de Chine, l’éducation était un privilège réservé aux nobles. Confucius créa des opportunités d’éducation au peuple et popularisa la culture. Il enseigna ainsi les Six Arts : la musique, les cérémonies, le tir à l’arc, la manière de conduire un chariot, l’écriture et les mathématiques.

Shennong street, une parenthèse dans le temps

Imaginez, à l’entrée de Shennong street, une rivière à la place de la rue perpendiculaire, et un petit port pour accéder à la rue. C’était la zone des Cinq Canaux de Tainan, avant leur assèchement. Les marchands allaient et venaient à Tainan à travers cette rue, un des centres névralgiques de la ville, avant qu’un siècle d’évolution ne transforme cette rivière en une rue pavée.

Aujourd’hui, elle est une des plus anciennes rues traditionnelles de la ville et regroupe des boutiques d’artisanat, des cafés cosy et le Taikoo bar (qu’on aime bien, on avoue. Le patron est devenu un ami proche 😉 ) se serrent les uns contre les autres, illuminées par des lampions rouges. Allez y jeter un coup d’oeil le temps d’un aprem ou d’une soirée !

Petit détail, pour protéger l’originalité de leur création, certains commerçants interdisent toute photographie. Nous vous remercions donc d’avance de faire preuve de respect envers ces artisans lors de votre session shopping.

Shennong Street Tainan

321 Art Alley Settlement, des armes à l’art

Ancienne grande armurerie, l’histoire de ces bâtiments réhabilités en centre culturel artistique est peu connue, même des locaux.

Pour faire court, elle fut créée sous la dynastie Qing, agrandie et modernisée sous l’occupation japonaise, puis utilisée par le gouvernement national sous Chiang Kai-Chek pour produire des accessoires militaires. Elle fut en grande partie démolie en 1997 mais, heureusement pour les visiteurs, une petite partie est restée presque intacte.

Petite curiosité, avez-vous remarqué le style des maisons ? Elle est typique de l’architecture japonaise de l’époque : toiture noire, matériaux principalement en bois et des portes coulissantes.

Ces anciennes maisons appartenaient à des hauts-gradés japonais et abritent aujourd’hui des artisans comme des peintres ou des potiers, une collection de jeux d’autrefois, un antiquaire, mais aussi un café. D’autres sont en ruines et accueillent des oeuvres d’art pour le plus grand plaisir des curieux.

De temps en temps, vous apercevez aussi de jeunes personnes en session shooting en amoureux, en yukata, ou avec leur habit de diplômés.

Notre conseil : ne pas oublier son spray anti-moustique pour faire face à une armée de ces insectes assoiffés.

Horaires    Horaires : vendredi, samedi et dimanche, de 10h à 18h.

321 Art Alley Settlement Tainan
321 Art Alley Settlement

Tainan Park, mettez-vous au vert

Le parc de Tainan fut créé en 1917 sous l’occupation japonaise à travers un mix d’environnement naturel et artificiel. La végétation y est abondante et forme le poumon vert de Tainan. D’ailleurs, parmi les quelques 800 arbres présents sur le site, la Tainan Community University a recensé près de 160 espèces différentes et certains sont centenaires et choyés comme des trésors. C’est aussi l’abri de nombreuses espèces d’oiseaux comme des rapaces et des martin-pêcheurs ainsi que des écureuils, des carpes koï, des tortues et des libellules se posant délicatement sur les lotus en fleur.

On y vient pour s’y détendre, pique-niquer sous un pavillon ou une pagode, faire du tai-chi, du badminton, de la danse ou encore simplement admirer le coucher du soleil sur l’étang. Le chill à l’état pur.

Tainan Park Taïwan

Le district de Anping

Sous le régime néerlandais (pour ceux qui ont lu en diagonale, on l’a expliqué en introduction de l’article 😉 ), Anping fut l’une des premières zones importantes de Tainan. C’était même un des ports internationaux les plus importants d’Asie de l’Est jusqu’à ce que le gouvernement Qing prenne le contrôle de Taïwan à la fin du 17e siècle. Aujourd’hui, si la mer a été repoussée à 2,5km de là, et le quartier d’Anping a conservé tout le charme de ses vieilles rues. Fort Zeelandia, Anping tree house ou la plage d’Anping, ce sont des lieux emblématiques de ce district historique. On vous explique.

Tainan Anping
Tainan Taiwan Plage
Plage Tainan
Tainan Anping

Fort Zeelandia, le coeur historique d’Anping

Impossible de ne pas remarquer ce fort, sa grande tour blanche est facilement visible depuis l’extérieur. Construit par les Néerlandais en 1624 pour protéger l’entrée à la ville par la mer, le quartier alentour vibra d’activité. Le fort fut ensuite abandonné lors de leur reddition contre les Chinois comme ce fut le cas pour le fort Provintia (Chihkan tower), et de son enceinte, il ne reste que le mur extérieur du fort. Par la suite, les Japonais construisirent le fort en briques rouges comme on le voit dans beaucoup de lieux construit par eux à cette époque. N’oubliez pas de monter en haut de la tour d’observation blanche, vous y avez une belle vue à 360° sur Anping.

Horaires    Horaires : vendredi, samedi et dimanche, de 10h à 18h.

    Tarifs : 50 NT$ pour un adulte, 25 NT$ à tarif réduit

Tainan Fort Zeelandia
Maison Arbre Tainan

Anping Tree House, la Maison Arbre

Une des visites les plus impressionnantes et des plus insolites de ce quartier, c’est la Anping Tree house, la maison arbre d’Anping. Construite au 19e siècle, à l’époque coloniale, cet entrepôt appartenait à une entreprise de sel japonaise, la Tait & Co, qui vendait du sucre, du sel, du camphre et de l’opium. Abandonné à la fin de la seconde guerre mondiale, les racines des arbres banyan ont envahi toute la maison, recouvrant les murs du sol au toit. Pénétrez dans ces bâtiments, des escaliers vous mènent au coeur des ramures, into the wild.

Horaires    Horaires : de lundi à dimanche, de 8h30 à 17h30

    Tarifs : 50 NT$ pour un adulte, 25 NT$ à tarif réduit et entrée gratuite pour les résidents de Tainan (bon plan : si vous êtes étudiant à Tainan, pour visiter le lieu, c’est gratuit !).

Spots pour admirer le coucher de soleil

L’horizon se pare de couleurs chatoyantes. Un dégradé de couleurs vous hypnotise. Le doux son des vagues chatouille vos oreilles. Le calme.

À Anping, il y a plusieurs plages où observer le coucher de soleil. Le plus facile d’accès est le Sunset platform. C’est une petite plage sans prétention, avec un phare au bout de la jetée avec vue sur les ostréicultures. De temps à autre, un petit bateau passe dans votre champ de vision, naviguant lentement comme pour profiter lui aussi de l’instant.

Un second panorama se trouve juste au-dessus d’Anping, dans le district de Qigu. Si vous avez un scooter ou un vélo, allez-y à Guān hǎi lóu (觀海樓) au-dessus de Sicao Wetland. Il y a des pavillons en bord de mer, ou des spots photo aux marais salants juste au-dessus. Là aussi, une belle vue vous attend, à ceci près qu’il y a beaucoup moins de monde 😉

Coucher de soleil Tainan

Sicao Wetland, la beauté des mangroves

Juste après le pont menant d’Anping au district d’Annan, se trouve le marais de Sicao où poussent les mangroves. À côté du temple Sicao Dazhong, se trouve un ponton. Embarquez dans une barque pour une balade d’une demi-heure sous le tunnel vert de Sicao, un tunnel constitué de mangroves et d’une riche biodiversité. Oiseaux endémiques et crabes violonistes, s’y cachent. Saurez-vous les trouver ?

Tainan Mangrove
Dazhon Temple Tainan
Tainan Mangrove

Notre conseil : Il y a aussi une balade d’une heure en bateau sur les canaux. Aussi tentant que ça ait l’air, ce n’est pas si génial que ça. Du moins pour ceux qui ne sont pas bilingues en Mandarin car la visite guidée n’est pas en Anglais. Et puis, nous espérions voir beaucoup de spatules à bec noir. Mais ces oiseaux étant très timides et n’aimant pas le bruit, nous en avons surtout vu dans les arbres, au loin.

Black-faced Spoonbill Reserve

L’autre particularité du district de Qigu, c’est sa réserve naturel. Elle abrite des petites spatules (non, pas celles pour cuisiner ;)), des oiseaux migrateurs aux longues pattes et au long bec noir. Chaque année, en septembre, cette espèce menacée d’extinction (à cause de la destruction de son habitat) migre à Taïwan depuis la Corée pour profiter des douces températures de l’hiver, et remonte vers le Nord en mars.

Postez-vous aux différents pavillons d’observation, et prenez le temps d’étudier ces échassiers.

Oiseau Spatule Tainan

Où manger à Tainan ?

On vous le disait dans l’intro, Tainan est le paradis des xiǎochī (小吃 – en-cas ou goûter) et la fiesta pour les cinq sens ! C’est tellement bon qu’on en perd le compte. À chaque fois qu’on en mange un, on a toujours l’impression que c’est le premier. Allez hop, on est sympa, on vous file quelques bonnes adresses :

Tainan marche de nuit

Marchés de nuit, paradis des snacks

Sans conteste, le Tainan flower night market est le plus grand marché de nuit de Tainan. C’est le meilleur endroit pour goûter à plein de spécialités qui donnent l’eau à la bouche ! Viandes, poissons, légumes et jus de fruits sont préparés sous vos yeux curieux. Les flâneurs y trouvent aussi plusieurs stands de jeux comme dans nos fêtes foraines, d’habits et d’accessoires vendus une bagatelle.

AdresseQuand ?
Tous les jeudis, samedis et dimanches, de 18h à 23h30

HorairesOù est-ce ?
HaiAn Road, Section. 3, Tainan City

Chih Kan Peddler's Noodles Tainan

Danzai Noodle, c’est l’heure du slurp

C’est la spécialité culinaire la plus célèbre de Tainan. Elle fut créée à la fin du 19e siècle et comporte diverses ingrédients comme of course, des nouilles, de l’émincé de porc, des crevettes, des pousses de soja, et de la coriandre. Une recette délicieuse à goûter entre autres, dans la célèbre adresse du Chih Kan Peddler’s Noodles dont le gérant a débuté comme vendeur de rue et a ensuite servi ses nouilles au Palais Présidentiel. Rien que ça !

AdresseEt les horaires ?
En semaine de 11h à 14h30 et de 17h à 21h. Le w-e non-stop de 11h à 21h.

HorairesMiam, j’y vais !
N°180, sec. 2, Minzu Rd., Tainan City

Soupe Boeuf Tainan

L’immanquable soupe au boeuf

À Tainan, il y a une réelle culture culinaire du boeuf ! C’est justement pourquoi le 鬍鬚忠牛肉湯 (lisez-le Húxū zhōng niúròu tāng) en a fait sa spécialité. Un bol de riz, des lamelles de boeuf, une soupe de bouillon, un peu de gingembre, quelques légumes et hop ! Des féculents, des protéines, des fibres et des vitamines, avec ce plat vous voilà repartis pour un tour !

AdresseOuiiiii ! C’est où ?
No. 91, Section 3, Minzu Road, West Central District, Tainan City

HorairesEt ça ouvre ?

Lundi : 17h – 00h, mardi à samedi : 17h – 10h du matin et le dimanche : 17h – 5h. Idéal pour un snack de nuit 😉

 

Ninao Gelato Tainan

All you need is une glace artisanale

Ce sacro-saint dessert de l’été a tout pour vous satisfaire ! Chez Ninao Gelato – 蜷尾家 (Quánwěi jiā), les glaces sont artisanales et les goûts changent tous les jours. À la châtaigne, au lait d’Hokkaido, au chocolat, au thé earl grey ou sorbet à l’orange, chaque jour est un nouveau prétexte pour manger une glace à l’italienne 😉

AdresseJ’en veux une !
N°92, Zhengxing Street, West Central District, Tainan City

HorairesPour quelle heure ?
Le lundi, vendredi, et le week-end de 11h à 21h. Le mardi et mercredi de 11h à 18h et le jeudi de 11h à 17h.

Où sortir pour boire un verre à Tainan ?

Ce n’est pas tout de manger mais il faut aussi se désaltérer ! Adresse retro, relax ou nightclub, en voici quelques unes pour vous détendre le temps d’une soirée.

Taikoo Bar Tainan

Taikoo bar, to beer or not to beer

Sans être objectifs car le tenancier est un bon ami, on aime le côté cosy et friendly du lieu. Plongez dans une ambiance rétro en buvant une Taiwan beer ou un cocktail assis.e dans un fauteuil vintage au rdc, à l’étage ou dans la cours intérieure. Gānbēi!

AdresseNo. 94號, Shennong Street, West Central District, Tainan City, Taïwan 700

Dive Bar Tainan

Dive Bar and Grubhut

C’est un des QG des expat’ à Tainan. Bières taïwanaises et étrangères, cocktails en tout genre, musiques cultes, films antiques et bonus, des burgers trop bons !

On vous conseille le burger végétarien aux haricots noirs 😉

AdresseNo. 35, Section 2, Hai’an Road, West Central District, Tainan City, Taïwan 700

Legend Sport Bar

S’ambiancer au Legends Sports Bar

C’est le spot où les oiseaux de nuit se retrouvent pour se déhancher en musique  jusqu’au petit matin.

Le style de musique change et chaque soirée apporte son lot de rencontres sympathiques.

AdresseNo. 82, Gongyuan South Road, North District, Tainan City, Taïwan 704

Où dormir à Tainan ?

Fuqi Hostel Tainan
Fuqi hostel

On a beaucoup aimé nos nuitées au Fuqi Hostel. Le staff est super sympa et nous avaient aidés avec des problèmes d’affaires personnelles égarées pendant un trajet en train (trop de fatigue…) puis nous ont donné plein de tips pour notre séjour. Niveau confort, tout est fait pour que vous vous y sentiez bien ! Belle déco, tout est propre, vous pouvez faire votre lessive, les lits sont douillets, petite kitchenette pratique, la salle commune invite au partage. Au top !

Et puis, question emplacement, on ne peut pas faire mieux. Cette auberge de jeunesse est en plein centre de Tainan avec le temple de Confucius à 600 m, les tours Chihkan à 700 m et Shennong street à 1 km, le tout, à pied. Vous pouvez aussi y louer un vélo pour parcourir la ville plus facilement 🙂

Multi Fun B&B Tainan
Multi-fun B&B

Là aussi, cet hébergement est nickel pour un séjour à Tainan city. Proche du centre historique de Tainan, le staff est très chaleureux et aide beaucoup pour tous les besoins, en vous indiquant les meilleurs restaurants à proximité (végétarien ou non) ainsi que comment rejoindre les lieux de visites.

Il propose des  chambres de style rétro confortables avec un balcon et insonorisées (ça peut surprendre, mais ce n’est pas toujours le cas à Taïwan). Et puis pour se sentir propre, il est aussi possible de faire votre lessive 🙂

Le mot de la rédaction
Tainan est une ville super agréable, relax et très belle. La quantité de petits plats à goûter est astronomique et, historiquement c’est dingue, comme le dit Julian ! Quand on y retourne, on a la patate, le sourire et on est détendus. La ville est très colorée avec des dorures et des tons orangers à mourir de beauté. Tainan, c’est un peu la ville de rêve pour celui qui rêve d’Asie ^^

Informations pratiques

Rejoignez la villes de Tainan, capitale de la gastronomie, en toute facilité. Trains, bus rapides et autres informations pratiques, voici quelques clés pour arriver à bon port sans embûches. Bon séjour !

Où se trouve Tainan ?

En Chinois traditionnel

台南市 (Táinán shì), signifie “le Sud de Taïwan” et en Taïwanais (Hokkien), on dit Tâi-lâm Tshī. Fun fact, à leur arrivée, les Néerlandais appelèrent Anping “Tayouan”.

Météo à Tainan

TAINAN METEO

Comment aller à Tainan ?

Avion

Depuis le développement du train à grande vitesse, les vols internes depuis et vers Tainan ont été supprimés. Aujourd’hui, les destinations desservies sont l’archipel de Kinmen et l’île de Penghu, Hong Kong, Osaka-Kansai au Japon, et Hô-Chi Minh ville au Vietnam.

 

Rejoindre le centre depuis l’aéroport de Tainan

Plusieurs bus s’arrêtent à l’aéroport de Tainan et se rendent dans le centre-ville. Vous en trouverez la liste sur le site web en Anglais de l’aéroport.

Prendre le bus depuis Taipei pour Tainan

Autre alternative au train, les highway buses qui desservent les principales villes de Taïwan, Tainan inclu. Confortables, spacieux et plutôt économique (500 NT$ d’après le site de Taiwan bus), comptez environ 4h pour relier Taipei à Tainan.

Train

Lorsque vous atterrissez à Taipei, Kaohsiung ou faites le tour de l’île en passant par Tainan, le plus simple est de rejoindre l’ancienne capitale en train. Beaucoup de trains locaux desservent Tainan (environ 4h depuis Taipei voire plus, pour 17€ environ) ainsi que le train à grande vitesse (environ 2h pour 40€).
À savoir, la HSR Tainan Station (High Speed Railway) se situant à Shalun, le plus simple pour se rendre à la station principale de la ville, c’est de prendre une correspondance avec un train local (25 min environ pour 25 NT$).

Se connecter à internet

En matière de connexion internet, Tainan ne fait pas exception aux autres villes du pays. de nombreux spots wifi vous permettent de vous connecter gratuitement un peu partout comme dans les supérettes, et même dans les highway buses.

POUR EN DÉCOUVRIR PLUS

Comment avez-vous trouvé cet article ?  

Commentaires (2)

Avatar

Fantastique! J’adore votre manière de présenter la ville. Merci pour la qualité des photos aussi. Votre site est vraiment super! Taiwan mérite plus d’attention de la part de la scène internationale.

Avatar
Kevin De Lazzari

Merci beaucoup Simon, ce commentaire nous fait bien plaisir !
On est carrément d’accord avec toi concernant Taïwan. Patience, « petit à petit, le raisin devient sucré » 😉

Laissez un commentaire

Politique de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site web et sur les services que nous proposons.