Visitez le Parc national de Yangmingshan et ses sources d’eau chaude

Yangmingshang (陽明山 – Yángmíngshān) est un des parcs nationaux bordant la ville de Taipei, capitale de Taïwan. Situé à 1h en bus de Taipei Main Station, c’est une excursion parfaite pour une journée green et bucolique.

Mais en quoi cette montagne est si spéciale ? Eh bien, elle est modestement composée d’une multitude de monts haut de 200 à 1200 m, dont certains appartiennent à une chaîne de volcans. Avec son cratère fumant, sa prairie sauvage, ses randonnées mystiques ou encore ses fermes montagnardes (sans fromage, ne vous emballez pas 😉 ),  le Parc National de Yangmingshan fascine tant par ses paysages que par les dernières traces laissés par les Japonais pendant l’occupation.

Yangmingshan, plus grande zone volcanique de Taiwan

Anciennement appelé “montagne Cao” pour Caoshan en Chinois, Yangmingshan est entouré par la chaîne de volcan “Datun” et concentre la plus grande zone volcanique de Taïwan. Les monts en forme de cônes et de cloches, les cratères, fissures et lacs forment le paysage du parc national le plus au Nord de l’Île de Formose.
Les sources chaudes et phénomènes géothermiques (un reste de l’activité volcanique de Taipei) sont ainsi devenus une ressource naturelle importante de Yangmingshan.
Beitou, situé au pied du parc national, en est l’installation thermale la plus récente. Par le passé, la rivière Huanggang divisait Beitou en deux. La partie sud de Beitou était appelé “Beitou” ou “Vieux Beitou”, tandis que la partie au nord de la rivière Huanggang fut appelée “Xin Beitou” (新北投 – le nouveau Beitou), très connue pour ses points de vue historiques sur les sources d’eau chaude.

Xiaoyoukeng, zone géologique active à Yangmingshan

Xiaoyoukeng (小油坑 – Xiǎoyóukēng) est la zone géologique la plus active du parc national de Yangmingshan (et non pas une nouvelle attaque spéciale de Ryu, dans Street Fighter).

Oubliez la vision catastrophe d’un trou rempli de lave, ici l’ambiance est plus mystique. Une des particularités de Xiaoyoukeng est son terrain accidenté dont les glissements de terrain, provoqués par les vapeurs et les aléas climatiques, ont sculpté le paysage. Ajoutez à cela des fumeroles, gaz de soufre (dont l’odeur est comparable à celle d’un oeuf dur) s’échappant du sol, et vous assistez aux dernières traces de l’activité passée des volcans Datun.
Aujourd’hui, cette activité post-volcanique continue et les anciens signes d’une éruption volcanique se visualisent sous la forme d’une eau souterraine constamment chauffée, créant de la vapeur d’eau ou encore des sources chaudes.
D’ailleurs, des études récentes indiquent qu’une chambre magmatique, située sous le groupe de volcans Datun, est toujours active. D’où l’importance de surveiller cette activité volcanique. Vous êtes curieux de savoir comment les volcanologues l’étudient ? Tout simplement en analysant la quantité de CO2 dégagée dans l’atmosphère par un volcan actif ou endormi. Pour résumer vulgairement, plus il y a de CO2 dégagé, plus le volcan est actif.

 

Pour l’histoire du nom Xiaoyoukeng, il faut en comprendre son activité passée. Autrefois, Xiaoyoukeng était une des première raffineries de soufre à Taïwan. Chauffez ces cristaux à haute température, et vous obtenez de l’huile de soufre, appelé en Chinois Youkeng (油坑 – yóukēng). Comme la raffinerie y était petite dans ce lieu, il fut surnommé Xiaoyoukeng (小油坑 – Xiǎoyóukēng), soit “la petite huile brune”. Mignon.
Par ailleurs, les cristaux de soufre présent à Xiaoyoukeng lui donnèrent le surnom de “grotte de soufre”. La terre blanche produite ici était utilisée comme matière principale pour les artisans de céramique à Beitou.

Voilà, vous savez tout 😉

Yangmingshan

Comment aller à Xiaoyoukeng ?

Depuis Yangmingshan Bus Station, prenez le bus 108 jusqu’à Xiaoyoukeng (15 NT$, environ 0,40 €).

Qixing trail, une belle randonnée à Yangmingshan

Culminant à 1120 m d’altitude, le mont Qixing est le plus haut sommet du parc national de Yangmingshan. Là haut sur la montagne, offrez-vous une vue à 360° sur le parc Yangmingshan avec les volcans Datun, et même Taipei au Sud.
La randonnée traverse le mont Qixing du Nord au Sud. Si vous le parcourez de bout en bout, vous pouvez observer très facilement les différents aspects écologiques des deux pentes. Les pentes du Sud sont recouvertes d’une forêt feuillue, accueillant une grande diversité de faune. Les pentes au Nord sont, quant à elles, très fortement affectées par les moussons du Nord-Est et sont donc recouvertes par des prairies.

Depuis l’entrée Nord à Xiaoyoukeng, il faut compter entre 1h, 1h30 de montée pour atteindre le sommet principal. Il y a forcément des escaliers (non, dans les randonnées à Taïwan, vous n’y échapperez pas), mais aussi des moments de plats qui permettent de reprendre votre souffle tout en admirant la vue sur la vallée.

Yangmingshan Qixinq Trail

Qingtiangang Grassland

Un plateau situé dans les hauteurs de la montagne, Qingtiangang (擎天崗- Qíngtiāngǎng) offre des panoramas magnifiques sur le Parc National de Yangmingshan. Cette “terrasse de lave” s’est formée avec l’activité volcanique des volcans alentours, surtout après l’éruption du Mont Zhugao, dont la lave coula jusqu’à cette zone, créant ce paysage unique.

On pourrait croire que cette terrasse de lave soit noire et aride mais, bien au contraire, elle est recouverte d’herbe, rase et haute. Pendant l’occupation japonaise, cette zone servait d’ailleurs de pâturage pour le bétail et il reste, aujourd’hui encore, quelques fermes (sans fromage, n’insistez pas :D) comme le Daling Ranch. Il est d’ailleurs visitable d’avril à novembre, et fermé de décembre à mars à cause du temps hivernal.

Comment aller à Qingtiangang

Depuis Yangmingshan Bus Station, prenez le bus 108 ou S15 pour Qingtiangang. Le centre d’accueil touristique ouvre de 09h à 16h30 (Lun-Dim), et ferme le dernier lundi du mois ainsi que le jour du nouvel an lunaire.

Yangming park et ses milliers de fleurs

Yangming park. Ce jardin de style chinois regroupe tous les éléments d’un paysage relaxant. Bâtiments élégants, pavillons chinois, étangs, ruisseaux, et fontaines au clapotis apaisant ; la frénésie de Taipei n’atteint pas cette oasis de calme.

Pièce maîtresse du parc national de Yangmingshan, ici, les saisons sont un festival de fleurs ! Cerisiers, azalées, camélias, pêchers, trompette des anges, pruniers, chacun leur tour, fleurissent avec les saisons. De décembre à avril, le jardin se pare de ses plus belles pétales pour le festival des fleurs de Yangmingshan.

Yangmingshan National Park
Yangmingshan Sakura

Comment aller à Yangming park ?

Depuis Yangmingshan Bus Station, prenez le 125 jusqu’à Yangming Park.

Zhuzihu, berceau des Calla

Beau lieu d’escapade d’un après-midi, Zhuzihu est un village fermier pittoresque caché dans les montagnes, situé à 670 m d’altitude. À l’origine, un lac fut formé par une digue de lave. C’est quand même incroyable ce que de la lave peut faire ! Avec le temps, cette zone géologique unique est devenue exploitable pour les fermiers, les plantations de riz en terrasse ET, les fleurs de Calla (une variété de lys). Celles-ci profitent d’un climat unique et des eaux claires de la montagne pour de faire plus belles que jamais.
En plus de ce paysage pittoresque aux airs romantiques et mystérieux, souvent caché dans le brouillard, explorez les forêts de bambou, de cerisiers et de liquidambar taïwanais, arbres majestueux au feuillage de couleur pourpre et doré en automne.

Yangmingshan Zhuzihu
Fleurs Zhuzihu Yangmingshan

Comment aller à Zhuzihu ?
Depuis Yangmingshan Bus Station, prenez le bus 131, S8, ou S9 jusqu’à Zhuzihu (竹子湖 – zhúzihú).

Sources chaudes de Yangmingshan

Les hot springs de Yangmingshan s’étendent sur différentes zones du parc national de Yangmingshan comme Lengshuikeng, Macao et Huogengziping.

Les activités géologiques et géothermales changent d’une zone à une autre, et il en va de même pour la composition minérale, la température et la qualité de l’eau des sources chaudes. Zoom sur deux d’entre elles :

Les sources chaudes de Beitou

Connu pour ses sources chaudes venant des eaux souterraines de Yangmingshan, Beitou (北投 – Běitóu) était très apprécié par les Japonais pendant l’occupation. Ceux-ci avaient créé des auberges ainsi que des bains publics où ils venaient faire trempette, se détendre et discuter.
Aujourd’hui, Beitou a gardé ses paysages diversifiés, son environnement écologique naturel et sa culture du bain en source chaude. Une destination de choix et une belle expérience lors d’un voyage à Taïwan.

https://www.nihaotaiwan.fr/wp-content/uploads/2019/05/yangmingshan sources chaudes

Lengshuikeng

Lengshuikeng (冷水坑 – Lěngshuǐ Kēng), que l’on peut traduire par trou d’eau froide. Ces sources sont tout de même chaudes mais moins que celles de Beitou. C’est l’endroit parfait pour les curieux qui désirent découvrir les sources chaudes de Yangmingshan, sans la chaleur à 40°C qui vous transforme en petit crabe rose.
Facilement accessible est libre d’accès, Lengshuikeng n’est pas une piscine naturelle mais vous permet de faire un bain de pied relaxant après une randonnée en montagne.

Bayan Wild Hot Springs

Comme son nom l’indique, Bayan est une source chaude sauvage. Ici, pas d’établissement, mais une série de petites cascades et quelques petits bassins de sources chaudes perdues en forêt. Les baigneurs y pique-nique, s’y détendent et appliquent des masques d’argile verte sur le corps et le visage (très bon pour nettoyer, détoxifier, cicatriser et apaiser la peau !).

Y aller est assez simple. Il suffit en effet de prendre le bus 1717 depuis Taipei Main Station, puis de descendre à l’arrêt Bayan resort. Le plus épineux, c’est de trouver l’entrée d’un petit trail où l’on atteint le spot de détente après 5 minutes de marche dans la forêt. Si en week-end, une petite troupe s’y rassemble (sans que cela soit anxiogène), les moments les plus calmes sont en semaine.

Techniquement il n’est pas autorisé de s’y baigner car les autorités ne veulent pas être tenus pour responsables en cas d’accident. Cela est cependant toléré, et de beaucoup de personnes viennent s’y baigner.

Bayan Hot Spring
Le mot de la rédaction
Yangmingshan National Park regroupe tout un paysage qui sent bon la diversité (et parfois le souffre ^^’). À à peine 1h du centre de Taipei, on s’y sent bien, curieux d’y découvrir la variété florale (et puis faire la chasse aux reptiles :D).
Ce parc national de Taïwan est bien différent de tous ceux de l’île de Formose. En mode randonnée ou promenade champêtre, un goûter/pique-nique dans le sac, faites une pause verte pendant votre séjour à Taipei !

Yangmingshan : informations pratiques

On a tous besoin d’un guide pratique quand on visite un lieu durant un voyage, alors servez-vous. Garanti sans prise de chou !

Quel est la meilleure période pour visiter le parc national Yangmingshan ?

Il n’y a pas réellement de bonne saison pour visiter certains endroit de Yangmingshan. Chaque saison a son activité, son attraction, sa beauté. En revanche, tout le monde s’accorde à dire qu’y aller par mauvais temps ou temps nuageux est décevant :
Impossible d’admirer les panoramas si vous avez un amas cotonneux envahissant l’espace.

Où se trouve Yangmingshan ?

En Chinois traditionnel

陽明山 – Yángmíngshān

Comment aller à Yangmingshan ?

Depuis Taipei Main Station, vous pouvez vous y rendre en prenant le bus 260 jusqu’à Yangmingshan Bus Station (15 NT$, environ 0,40 € pour environ 1h de route). Si vous souhaitez y aller en voiture, des parking sont disponibles aux différents points d’intérêts du parc national.
Autre possibilité, depuis la station Jiantan (ligne rouge), prendez un de ces bus-ci : 124, 128, 129, 131, 小8  et 小9.

Connexion wifi 4G

Restez connectés partout avec un pocket wifi à Taiwan.

Assurance

Restez couverts en cas d’accident avec Chapka assurances.

Météo à Yangmingshan, Taipei City

YANGMINGSHAN METEO

Pour en découvrir plus

Comment avez-vous trouvé cet article ?  

Laissez un commentaire